FLASH INFO :

Joe Biden devient le 46e président des Etats-Unis

INTERNATIONAL - Joe Biden est officiellement devenu le 46e président des États-Unis mercredi, sa colistière Kamala Harris devenant la première femme, la première Noire et la première Américaine d’origine asiatique à accéder au poste de vice-présidente des États-Unis.


Joe Biden a prêté serment sur la bible mercredi lors d’une cérémonie au Capitole américain.

Le serment présidentiel a été administré par le juge en chef de la Cour suprême des États-Unis, John Roberts.

Absent de la cérémonie, Donald Trump a, lui, fait ses adieux à la Maison Blanche quelques heures plus tôt. Il a souhaité “chance” et “succès” à la nouvelle administration.

Lors de son investiture, Joe Biden a prêté serment sur une bible catholique, dans sa famille depuis 1893.

Mesurant 12 cm d’épaisseur, reliée par des fermoirs en métal et une grosse couverture en cuir ornée d’une croix celtique, cette bible était également utilisée chaque fois que Biden prêtait serment en tant que sénateur américain.

«La volonté du peuple a été entendue et la volonté du peuple a été écoutée. Nous avons appris à nouveau que la démocratie est précieuse et que la démocratie est fragile. A cette heure, mes amis, la démocratie a prévalu », a déclaré Biden lors de la cérémonie, soulignant l’importance de lutter contre le racisme.

“C’est la journée de l’Amérique et de la démocratie, un jour de renouveau, d’espoir et de résolution. L’Amérique a été torturée un temps mais a surmonté l’épreuve. Nous voyons la victoire de la démocratie”, a-t-il ajouté.

“Beaucoup de choses à restaurer et à guérir” pour Biden

Joe Biden a appelé à l'”unité” et promis de “vaincre le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur”. “Il y a beaucoup de choses à réparer, beaucoup de choses à restaurer, à guérir (…) L’Amérique doit être meilleure que cela”, a-t-il souligné.

Et puis il a mentionné vers les défis à venir, reconnaissant la flambée du virus qui a fait plus de 400 000 morts aux États-Unis.

Après une minute de silence en hommage aux 400.000 victimes du Covid-19, il a mis en garde contre l’arrivée de “la phase la plus dure et la mortelle” de la pandémie et appelé les Américains à mettre de côté leurs différences pour faire face à ce “sombre hiver”.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX