FLASH INFO :

Les jeunes franco-turcs se mobilisent pour venir au secours des sans-abris lyonnais

VIE ASSOCIATIVE - Les médias et responsables politiques français ne font que diviser les citoyens français. Or les jeunes franco-turcs se sont donné la mission de les unir à travers des actions exemplaires.

Par Öznur Küçüker Sirene


Dans un contexte d’ qui nourrit également la turcophobie en France, 75 jeunes fréquentant la turque d’Ambérieu se sont mobilisés pour apporter un peu de chaleur aux SDF lyonnais en leur distribuant chaussettes, couvertures, gants et bonnets, financés par eux-mêmes et leurs familles.

Au-delà de l’aspect de leur action, ils ont aussi un message important à transmettre : combattre les stéréotypes et préjugés et s’unir malgré les différences. Car même si les discours haineux des politiques menacent aujourd’hui gravement l’unité sociale en France, ce sont les différences qui font encore la beauté de ce pays. 

Derrière l’image mensongère du « méchant Musulman ou Turc » véhiculée quotidiennement dans les médias se cache en vérité un grand cœur et beaucoup de chaleur humaine.

L’équipe Red’Action est allée à la rencontre de , l’un des jeunes franco-turcs idéalistes et ambitieux à l’origine de cette initiative exemplaire. Il souhaite aujourd’hui rétablir les liens de confiance abîmés entre les citoyens français à travers son engagement personnel.

R.A : Bonjour Melih, pourrais-tu brièvement te présenter ?

Melih Şahin : Je m’appelle Melih Şahin, j’ai 23 . J’habite dans la region lyonnaise. Je suis diplômé d’une licence en sciences politiques, et actuellement je suis en année sabbatique pour travailler et continuer sur un Master à la rentrée 2020.

J’ai été pendant près de 2 ans membre du COJEP Rhône-Alpes, en tant que president jeunesse de , puis de la region Rhône-Alpes-Auvergne. Je suis actuellement membre d’une association d’étudiants turcs, qui se nomme Emergence. Je suis également membre jeunesse chez UID , et membre jeunesse chez Milli Görüş Ambérieu-en-Bugey où j’ai été responsable des jeunes de 11 à 16 ans, et où je suis actuellement responsable .

R.A : Nous avons lu dans les médias français que les jeunes de la mosquée turque avaient aidé les sans-abris lyonnais. Pourrais-tu nous en dire plus ? Qui a eu l’idée de lancer une telle action et dans quel objectif ?

Melih Şahin : C’est un projet que je souhaitais déjà organiser l’an dernier mais qui n’avait pas pu aboutir par manque de temps. Et cette année on s’est donné les moyens avec les responsables jeunesse et nos jeunes pour le réaliser. On comptait 3 objectifs à cette organisation, à savoir :

-au vu de l’arrivé de l’hiver et des grands froids, nous souhaitions pouvoir aider les personnes en difficulté sur Lyon, parce qu’ayant déjà participé à des maraudes, je savais qu’il y avait beaucoup de monde dans le besoin, que ce soit des familles (parents et enfants), des retraités dont la pension est insuffisante, des immigrés ou encore des étudiants.


– Chaque mois nous organisons une sortie/activité pour les jeunes de notre mosquée, et nous avons pensé bon pour ce mois-ci d’organiser ce projet-là, afin d’initier nos jeunes à l’aumône, au fait de penser à son prochain au-delà de toutes différences, simplement penser HUMAIN.


– Enfin le dernier objectif était de montrer le vrai visage de la communauté musulmane et turque. De montrer le type de projets que l’on organise et ce qu’on tente de véhiculer à nos jeunes dans les mosquées, sans pour autant les embrigader. In fine, le but était de motiver un maximum d’individus à agir de la sorte, montrer une exemplarité qui malheureusement n’est pas mise en valeur aujourd’hui dans notre société.

R.A : Que penses-tu du contexte d’islamophobie et de turcophobie en France ? À ton avis, d’où vient cette peur de l’ et du Turc ?

Melih Şahin : Je pense que le climat actuel est en grande partie la responsabilité du corps , véhiculé à travers la plupart des médias français comptant un grand nombre de lecteurs, spectateurs, ou auditeurs.

Certes, certains individus se clamant musulmans dégradent l’image de la communauté, et comme on dit, « un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse » et c’est donc l’ensemble de la communauté qui en pâtit.

Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse 

Dans un contexte où les politiques tentent de se déresponsabiliser de la situation dégradante sur le plan social et économique du pays, les musulmans sont présentés comme principaux responsables, et nous sommes malheureusement sous-représentés sur la scène médiatique, et souffrons d’un manque de parole sur cette scene-là, de portes-paroles dignes de ce nom. Nous manquons aussi d’exemplarité sur le plan social afin de nous défendre, et expliquer notre situation en tant que Français.

Enfin, quant à la diabolisation des Turcs en France, je trouve qu’il en va aussi de la responsabilité des politiques qui s’appuient sur des discordances entre les deux Etats dans le but d’une stratégie politique électorale. C’est le cas avec Jean-Luc Mélenchon, ça a été le cas avec Sonia Krimi ou encore Nicolas Sarkozy.

Je pense qu’en tant que ressortissants turcs, ou ayant la double nationalité, nous ne remplissons pas au mieux notre devoir de représentation de la communauté. Nous manquons fortement d’unité, et nous attardons sur ce qui nous divise, et non ce qui nous rassemble. C’est ce qui joue en notre défaveur.

R.A : As-tu un dernier message à transmettre à l’ensemble des citoyens français en tant que jeune franco-turc ?

Melih Şahin : Arrêtez de VOIR et commencez à REGARDER. Arrêtez de simplement lire ou écouter et recherchez par vous-mêmes.

Arrêtez de VOIR et commencez à REGARDER. Arrêtez de simplement lire ou écouter et recherchez par vous-mêmes.

En tant que Français, nous ne faisons que nous diviser. De la religion, aux origines, en passant par la classe sociale jusqu’à même le club que l’on soutient, nous ne faisons qu’agir et parler en fonction de ce qui nous différencie.

On a la chance de vivre dans un beau pays, profitons-en et tentons de nous rendre UTILES, parce que c’est la seul trace que l’on que l’on retiendra de notre passage sur Terre.

Que pensez-vous de cet article ?

10



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action