FLASH INFO :

Istanbul n’est pas confrontée à une pénurie d’eau, assure l’agence gouvernementale

TURQUIE / ENVIRONNEMENT - Alors que les médias ont rapporté une baisse des niveaux d’eau au niveau des barrages alimentant Istanbul en eau, la Direction générale des travaux hydrauliques d’État (DSI) a déclaré que la ville la plus peuplée de Turquie ne connaîtrait pas de pénurie dans un proche avenir.


Une baisse des précipitations et une flambée des températures ont conduit à une baisse des niveaux, ont rapporté les médias locaux le mois dernier, notant que les barrages connaissaient leur deuxième niveau d’eau le plus bas depuis une décennie.

La DSI, qui supervise les barrages, a déclaré mardi dans un communiqué que le volume d’eau approvisionnant s’élevait à 3,1 millions de mètres cubes lundi et qu’il était « au niveau maximal ».

« Les niveaux actuels sont suffisants pour répondre à une demande de 120 jours à Istanbul, même s’il n’y avait aucune précipitations », indique le communiqué. La direction a déclaré qu’elle ne prévoyait aucune pénurie d’eau dans un proche avenir, en raison des niveaux élevés et des précipitations attendues. Elle a également mis en évidence les travaux de la DSI destinés à augmenter l’approvisionnement, notamment le projet Melen, ligne de distribution d’eau qui fournit 268 millions de mètres cubes d’eau par an à la ville via un tunnel sous le Bosphore. Près d’1,7 milliard de mètres cubes d’eau supplémentaires seront fournis après l’achèvement d’un barrage à Sakarya, province à l’est d’Istanbul. Le barrage devrait être achevé en 2023.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action