FLASH INFO :

Les investisseurs du Golfe versent des millions de dollars dans la production de la viande et du lait en Turquie

TURQUIE / ÉCONOMIE - Des centaines d’investisseurs du Golfe ont investi dans l’agriculture et l’élevage à Konya en Turquie.


Deux cents hommes d’affaires du Golfe qui ont voyagé en dans le cadre d’un voyage organisé par l’Agence turque pour la promotion et le soutien à l’investissement (İSPAT) vont produire de la viande et du lait à la suite de millions de dollars investis dans la province centrale de .

Les investisseurs arabes, qui sont en négociations commerciales bilatérales avec les parties prenantes de l’industrie, ont signé des accords pour tirer parti des opportunités d’investissement.

Investissements une viande bon marché et de qualité

Mohamad Al Nahdi, qui a une entreprise d’agriculture et d’élevage, est venu à Konya de Jeddah en et a fait son premier investissement étranger en Turquie. Al Nahdi a déclaré que les incitations gouvernementales et un climat d’investissement favorable l’ont encouragé à investir en Turquie.

Il a dit qu’il allait commencer la production de viande dans une ferme à . « Je vais investir environ 10 millions de dollars en bétail en Turquie. J’ai construit une institution ici. Selon le marché et le montant des ventes, l’investissement peut augmenter. Je prévois de produire de la viande et du lait. J’espère que les investissements que mes amis et moi ferons ici contribueront à la production de viande. Je pense que nos investissements permettront aux Turcs d’acheter de la viande moins chère », a-t-il ajouté.

Investissements dans l’agriculture

Saleh Mohamad Al Zaman d’Arabie saoudite a déclaré qu’il investirait dans l’agriculture et l’élevage en Turquie.

« Selon la situation, je monterai un plus grand projet. C’est mon domaine d’expertise. J’ai de l’expérience dans ce domaine. Je vais commencer avec un millier de moutons au début. Dans une deuxième ville, j’aimerais investir dans la production d’aliments pour animaux. Il y a un climat pour l’investissement. Je n’ai pas de chiffre précis mais je veux augmenter mon investissement autant que possible. Je veux apporter ma propre production ici. J’ai choisi la Turquie parce qu’elle offre de belles opportunités et de merveilleux projets », a déclaré Zaman.

« Opportunité en or »

Le représentant de l’ISPAT dans le Golfe, Mustafa Göksu, a déclaré que la Turquie occupait une place spéciale dans le cœur du et des pays musulmans. Il a ajouté qu’ils ont réuni des investisseurs du Golfe et des entrepreneurs de l’agriculture et de l’élevage de Konya.

« Nous voulons réduire les importations de la Turquie et en faire un exportateur de viande. Ces investisseurs veulent faire appel au marché intérieur. Ils prévoient également d’importer de la viande de Turquie dans leur propre pays. C’est une opportunité pour nous. Nous allons réduire les importations de notre pays, couvrir le déficit du compte courant, et faire de notre centre de production en Turquie une base pour les exportations vers les pays qui sont prêts comme clients potentiels. »

« C’est une opportunité en or pour la Turquie. Ils font confiance à notre stabilité. Les producteurs de centaines de milliers de bovins au Soudan disent qu’ils veulent venir en Turquie. L’argent n’est pas important pour les investisseurs du Golfe. Ils ne travaillent pas seuls, ils font affaire avec des partenaires. Les investisseurs sont prêts et l’avenir de la Turquie est prometteur », a déclaré M. Göksu.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action