FLASH INFO :

La Grèce prête à « discuter immédiatement » de la Méditerranée orientale avec la Turquie

MÉDITERRANÉE ORIENTALE - La Grèce est prête à s’entretenir avec la Turquie afin de discuter de la question de la juridiction maritime en Méditerranée orientale, a déclaré mardi le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis.


Lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du Conseil européen, Charles Michel, Mitsotakis a noté qu’ était prête à entamer «immédiatement» les pourparlers avec .

La a exhorté Athènes à résoudre le problème par le dialogue et la , plutôt que par des moyens militaires.

Les responsables turcs ont noté qu’ils étaient prêts à s’asseoir à la table des négociations sans aucune condition préalable, mais si Athènes insistait à poser des conditions préalables, Ankara en poserait également.

Mardi également, les délégations militaires turques et grecques ont tenu la deuxième série de «pourparlers de sortie de conflit» dirigés par l’OTAN au siège du bloc à Bruxelles.

Athènes a contesté les activités d’exploration énergétique actuelles de la Turquie en orientale, et tente de confiner le territoire maritime en raison de la proximité de petites îles grecques avec la côte turque.

La Turquie – pays avec le plus long littoral de la Méditerranée – a envoyé des navires de pour explorer l’ sur son plateau continental, affirmant qu’Ankara et la République turque de avaient des droits dans la région.

Après des discussions diplomatiques avec l’Allemagne, la Turquie avait arrêté l’exploration des hydrocarbures dans la région pour permettre un dialogue avec la Grèce. Cependant, ses activités ont repris en août après qu’Athènes et Le Caire aient signé un accord controversé de délimitation maritime.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action