FLASH INFO :

La Grèce et Israël s’apprêtent à signer un important accord de gazoduc en Méditerranée orientale

INTERNATIONAL - Le gouvernement grec a déclaré le 22 décembre qu’il signerait un accord pour un énorme projet de gazoduc avec l’administration chypriote grecque et Israël en janvier, destiné à transporter du gaz de la Méditerranée orientale vers l’Europe.


Cette décision intervient au milieu des tensions avec la Turquie au sujet de ses propres activités dans la région et d’un accord maritime avec la , élargissant les revendications d’Ankara sur une vaste zone de la mer riche en gaz.

Le bureau du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a déclaré que l’accord pour le EastMed serait signé à le 2 janvier avec le Premier ministre Benyamin et le dirigeant chypriote grec Nicos Anastasiades.

Le gazoduc de 2000 kilomètres pourra transférer entre 9 à 12 milliards de mètres cubes de réserves de gaz offshore par an entre Israël et l’administration chypriote grecque vers la , puis vers l’Italie et d’autres pays du sud-est de l’.

Accord maritime Turquie-Libye 

La Grèce a répondu avec colère à l’accord Turquie-Libye, expulsant l’ambassadeur de Libye et exhortant l’ à le condamner.

Une partie de l’accord établit une frontière maritime entre les deux pays, qui, selon la Grèce, ne tient pas compte de l’île de Crète.

Le président turc a déclaré au début du mois qu’il envisageait des activités conjointes d’exploration énergétique avec la Libye dans la Méditerranée orientale.

La Turquie a déjà des navires à la recherche de pétrole et de gaz au large de Chypre, et affirme que l’administration chypriote turque a le droit d’explorer toute l’île.

Que pensez-vous de cet article ?

32



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action