FLASH INFO :

La Grèce craint une crise diplomatique avec la Turquie

TURQUIE / INTERNATIONAL - La tension avec la Turquie alimentée par l’arrestation de deux soldats grecs il y a presque trois semaines inquiète le gouvernement grec. Les deux pays se dirigent vers une crise prolongée que Washington et Bruxelles ne peuvent débloquer à ce jour.


En dépit des dialogues promue entre et , le gouvernement grec craint que la ait l’intention d’intensifier les tensions.

Le premier exemple est le manque d’informations concernant le sort des deux soldats qui sont détenus en Turquie pour avoir pénétré dans une zone militaire interdite.

La craint que la Turquie ne ralentisse délibérément le rythme de la procédure judiciaire afin de pouvoir utiliser leur libération comme monnaie d’échange et forcer le gouvernement à négocier sur d’autres questions.

Selon un analyste, la position de la Turquie a convaincu Athènes, Washington, Bruxelles et d’autres capitales de l’UE, que la Turquie recourt à une stratégie qui profite de l’arrestation de personnes comme moyen de pression pour négocier avec les pays.

Le cas des deux soldats détenus en Turquie faisaient partie des discussions de la semaine dernière entre le secrétaire d’État américain aux affaires européennes et eurasiennes Wes Mitchell et le ministre de la Panos Kammenos, et d’autres responsables grecs.

Washington a été confronté à un problème similaire après l’arrestation en Turquie en octobre 2016 du , et sa condamnation à vie par un tribunal turc la semaine dernière.

Dans cet esprit, Athènes est bien consciente que les États-Unis et l’UE auront une influence très limitée sur la Turquie pour maintenir des négociations avec la Grèce.

Malgré les déclarations contraires de la Turquie, le gouvernement craint que les deux soldats ne servent de monnaie d’échange pour forcer la Grèce à extrader les huit militaires turcs qui ont fui vers la Grèce et demandé l’asile politique après le coup d’État manqué en Turquie il y a près de deux .

Selon les informations turques, le refus de la Cour suprême d’extrader les militaires et d’autres personnes liées à un groupe terroriste turc suggère que la Grèce est devenue un refuge pour les terroristes. 

Que pensez-vous de cet article ?

311



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action