FLASH INFO :

Le gouvernement turc révèle des mesures incitatives d’un montant de 34 milliards de dollars pour stimuler l’emploi

TURQUIE / ÉCONOMIE - Le gouvernement turc a annoncé les détails d’un nouveau plan de 34 milliards de dollars, basé sur des projets dans le but de créer de nouveaux emplois et de réduire le déficit croissant du compte courant du pays.


Conformément à ce programme, 19 entreprises bénéficieront de pour un total de 23 projets, grâce auxquels 35 000 nouveaux emplois devraient être créés.

Les investissements prévus devraient créer 134 000 emplois indirects, selon un communiqué du ministère de l’Economie du 9 avril.

D’autres détails du programme ont été annoncés lors d’une cérémonie officielle le 9 avril à par le président Recep Tayyip Erdoğan, le Premier ministre et le ministre de l’Economie Nihat Zeybekci.

« Le programme d’incitation de 34 milliards de dollars comprend des exemptions des tarifs douaniers et un soutien gouvernemental pour les primes d’assurance des employés », a déclaré Erdoğan, ajoutant que le nouveau plan aiderait la à réduire son déficit courant.

L’écart du compte courant de la Turquie – l’un des plus importants du G-20 – le rend dépendant des flux d’investissement. Les investisseurs se tournent vers les données du compte courant pour février, qui devrait être publié le 11 avril.

Erdoğan a également fait des remarques sur les taux d’intérêt, notant qu’« il n’était pas possible de stimuler les investissements sans réduire les taux d’intérêt ».

Il a déclaré que les taux d’intérêt doivent être abaissés pour sauver les investisseurs.

« Comment seront les investissements si vous ne faites pas baisser les taux d’intérêt ? Nous appelons cela un système d’incitation basé sur l’investissement », a déclaré Erdoğan.

« Vous devez sauver l’investisseur des taux d’intérêt élevés afin que ces investissements puissent être faits. Quand il y a des investissements, il y a de l’emploi, la production et des exportations », a-t-il ajouté.

Grâce à ce programme, une contribution additionnelle de 19 milliards de dollars à l’ est prévue en réduisant le .

« Nous verrons les impacts positifs de ces mesures d’incitation dans les deux ou trois prochaines années », a déclaré M. Zeybekci.

« Notre objectif est de développer l’économie turque à travers des politiques qui augmenteraient la production et la productivité, réduiraient le taux d’inflation et soulageraient les coûts d’emprunt élevés de la Turquie », a-t-il ajouté.

Des milliers de nouveaux emplois

Alvi Medica, Assan, Atayurt, le producteur de véhicules blindés BMC, CFS, Dow Aksa, Ekore, Ersan, le fabricant de polyester SASA, İpek Mobilya, Most Makine, Siirt Bakır, Metkap Enerji, TUSAŞ, Oyak Renault, Yıldız Metalürji, le producteur laitier SÜTAŞ, Tosyalı et le fabricant de et d’appareils Vestel bénéficieront des mesures incitatives.

Le plus gros investissement sera réalisé par Vestel, car la société réalisera des systèmes d’économie d’ pour les véhicules électriques pour 28,4 milliards de lires (7 milliards de dollars).

Tosyalı, SASA et Metcap créeront également des projets avec des volumes d’investissement élevés.

Le plus grand nombre de nouveaux emplois devrait être créé par Vestel avec 6 240 emplois, SASA avec 5 000 emplois, Alvi Medica, qui produira des stents, avec 4 000 emplois, et TUSAŞ avec 3 200 emplois.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action