FLASH INFO :

Le « génocide arménien » de 1915 est difficile à reconnaître pour la Suède

La ministre suédoise des Affaires étrangères a déclaré vendredi qu’il était difficile pour la Suède de reconnaître les événements arméniens de 1915 comme « un génocide ».


La ministre suédoise des Affaires étrangères a déclaré vendredi qu’il était difficile pour la de reconnaître les événements de 1915 comme « un génocide ».

« Il nous paraît difficile de reconnaître les allégations de génocide arménien et assyrien de 1915. Vous devez disposer de preuves solides pour pouvoir déclarer le massacre de tout un pays », a déclaré Margot Wallstrom lors d’une conférence de presse.

Wallstrom a ajouté qu’il était très difficile d’obtenir un résultat probant concernant la question, car à l’heure actuelle, il ne reste aucun témoin ayant vécu les événements.

La position de la concernant le sujet est le fait que la mort d’Arméniens dans l’est de l’ en 1915 se produisit lorsque certains se sont rangés du côté des envahisseurs russes et se sont révoltés contre les forces ottomanes. La réinstallation des Arméniens qui en résulta avait alors fait de nombreuses victimes.

n’accepte pas le génocide présumé mais reconnaît qu’il y a eu des victimes des deux côtés lors des événements de la Première Guerre mondiale.

La Turquie s’oppose à la présentation de ces incidents en tant que « génocide » mais décrit les événements de 1915 comme une tragédie pour les deux parties.

Ankara a proposé à plusieurs reprises la création d’une commission mixte d’historiens de Turquie et d’, ainsi que d’experts internationaux, pour s’attaquer au problème.

Que pensez-vous de cet article ?

331



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action