FLASH INFO :

Les forces russes traversent l’Euphrate et arrivent à ‘Ayn al-Arab, au nord de la Syrie

SOURCE DE PAIX - Les forces russes ont traversé l’Euphrate en Syrie et se sont dirigées vers la frontière turque, ont annoncé mercredi les médias d’Etat dans le cadre de l’accord prévoyant le retrait des terroristes des Unités de protection du peuple (YPG).


Les forces russes ont traversé l’Euphrate en Syrie et se sont dirigées vers la frontière turque, ont annoncé mercredi les médias d’Etat dans le cadre de l’accord prévoyant le retrait des terroristes des Unités de protection du peuple ().

Selon le ministère de la , le convoi de la police militaire russe aurait traversé la rivière à midi (09h00 GMT) et « avancé vers la frontière syro-turque ».

Par ailleurs, le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé que les forces turques ne seraient pas déployées dans les camps syriens de ‘Ayn al-Arab et de Manbij, conformément au mémorandum conjoint Russie-, ajoutant qu’il n’était pas nécessaire de créer une  sous contrôle , dans le nord-est de la Syrie.

Des patrouilles ont commencé dans le nord-est de la ville de Manbij et un convoi de troupes russes est arrivé dans la ville d’Ayn al-Arab (Kobané).

Plus tard dans la journée de mercredi, la police militaire russe a commencé à patrouiller dans les zones proches de la frontière entre la Syrie et la Turquie, a annoncé le ministère russe de la Défense.

En vertu de cet accord, la Russie et les forces fidèles au régime de Bachar al- devaient agir pour que les terroristes se retirent à 30 kilomètres de la frontière à compter de mercredi.

L’accord conclu entre le président et le président russe Vladimir Poutine permet à la Turquie de conserver le contrôle des zones libérées ces derniers jours dans le nord-est de la Syrie lors de l’opération .

L’accord donne aux troupes russes et à l’armée d’Assad le contrôle du reste de la frontière entre la Syrie et la Turquie.

et Moscou ont également convenu de mener des patrouilles conjointes dans la zone située à 10 km du territoire syrien depuis la Turquie, à l’exclusion de la ville de Qamishli.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action