FLASH INFO :

Les forces de l’Armée syrienne libre, soutenues par la Turquie déclarent la victoire contre les terroristes à Afrin

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Les unités de l’Armée syrienne libre (ASL) soutenues par l’armée turque ont pris le contrôle du centre-ville d’Afrin, dans le cadre de l’opération Rameau d’Olivier lancée le 20 janvier afin d’éradiquer les Unités de protection du peuple (YPG) et les terroristes de Daech dans le nord de la Syrie, a déclaré dimanche le président Recep Tayyip Erdoğan.


Prenant la parole lors de la cérémonie de commémoration du 103e anniversaire de la victoire de Gallipoli, Erdoğan a déclaré que les forces de l’ soutenues par la Turquie sont entrées dans la ville syrienne dimanche à 08h30.

Le président a noté que les forces soutenues par la Turquie ont déclaré la victoire contre les terroristes dans la région, qui ont fui la ville.

Il a souligné que la Turquie prendra immédiatement les mesures nécessaires pour s’assurer que les résidents de la ville soient en mesure de retourner chez eux dès que possible.

« Le couloir de la terreur a été nettoyé sur quatre fronts », a déclaré le président, évoquant les tentatives des YPG liées au d’établir un corridor terroriste le long de la frontière avec la Turquie.

Les rapports ont noté que des coups de feu et des explosions ont été entendus dans la région, tandis que les avions de combat turcs continuent de survoler la ville.

« Des combats se poursuivent à l’intérieur de la ville, où des forces turques et des unités d’opposition alliées se sont emparées de certains quartiers », a déclaré l’Observatoire syrien des droits de l’homme, basé en , selon l’AFP.

Les militaires ont noté que l’Armée syrienne libre avait libéré le district de Mabatli des terroristes à Afrin en Syrie, prenant le contrôle de tous les centres-villes.

L’entrée dans le centre-ville d’Afrin coïncide avec le 103e anniversaire de la victoire navale des Ottomans contre les forces alliées pendant la Première Guerre mondiale, ainsi que la commémoration des milliers de personnes qui ont perdu la vie pendant la bataille de Gallipoli.

Les soldats turcs ont dédié la victoire à Afrin aux martyrs et au peuple turc.

Dans un discours ultérieur, le président Erdoğan a annoncé qu’un total de 46 soldats turcs sont tombés en martyr dans le combat et que 225 autres ont été blessés dans l’opération à Afrin en Syrie.

Parallèlement, les ont également annoncé que 3 603 terroristes avaient été « neutralisés » depuis le début de l’oppression.

L’opération Rameau d’Olivier a été lancée par la Turquie le 20 janvier pour nettoyer les terroristes du PKK / PYD / YPG / KCK et de Daech d’Afrin dans le nord-ouest de la Syrie.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières turques et dans la région, ainsi qu’à protéger le peuple syrien contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie en vertu du droit , des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, de son droit de légitime aux termes de la charte de l’ et du respect de l’intégrité territoriale syrienne.

Les militaires ont également déclaré que « la plus grande importance» était accordée à de ne pas blesser les civils.

L’opération à Afrin – à la frontière des provinces turques de Hatay et – était largement attendue à la suite de l’opération Bouclier de l’Euphrate dans le nord de la Syrie, qui a libéré la frontière turque des terroristes de Daech entre le 24 août 2016 et mars 2017.

Afrin a été une cachette majeure pour les YPG / PKK depuis juillet 2012 lorsque le régime d’ en Syrie a quitté la ville au groupe terroriste sans se battre.

Que pensez-vous de cet article ?

7



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action