FLASH INFO :

Les forces de Haftar continuent de violer le cessez-le-feu en Libye

TURQUIE / LIBYE - Les forces de Haftar tirent des obus de mortier sur les zones sud de la capitale Tripoli, selon un responsable.


Les forces fidèles au maréchal libyen, Khalifa , ont une fois de plus violé un fragile avec le gouvernement reconnu par l’ à Tripoli, tirant des obus de mortier sur les zones sud de la capitale, a déclaré un responsable.

S’adressant à l’Agence Anadolu, Abdulmalik al-Madani, porte-parole des forces du gouvernement d’union nationale () basé à Tripoli, a déclaré que les forces de Haftar ont bombardé au hasard les fronts sud de Tripoli.

Une déclaration similaire a été faite lundi par le GNA selon laquelle les forces de Haftar ont pilonné au hasard Salaheddin, al-Ramla et Ain Zara dans le sud de Tripoli.

Le 12 janvier, les parties au conflit ont annoncé un cessez-le-feu en réponse à un appel conjoint des dirigeants turc et russe. Cependant, les pourparlers pour un accord de cessez-le-feu permanent se sont terminés sans accord après que Haftar a quitté Moscou sans signer l’accord.

Dimanche, Haftar a accepté à Berlin de désigner des membres d’une commission militaire proposée par l’ONU avec cinq membres de chaque côté pour surveiller la mise en œuvre du cessez-le-feu.

Depuis l’éviction du défunt souverain Mouammar Kadhafi en 2011, deux sièges au pouvoir ont vu le jour en : le chef de guerre Khalifa Haftar dans l’est de la , soutenu principalement par l’Égypte et les Émirats arabes unis, et le GNA à Tripoli, qui bénéficie de la reconnaissance de l’ONU et de la communauté internationale.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action