FLASH INFO :

Les forces armées turques et l’ASL à seulement cinq kilomètres du centre-ville d’Afrin

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Les combattants des forces armées turques (TAF) et de l’Armée syrienne libre (ASL) se trouvent actuellement à seulement cinq kilomètres du centre-ville d’Afrin, alors que l’opération Rameau d’Olivier de la Turquie en Syrie entre dans son 50ème jour.


Une photo a été publiée samedi montrant la ville où sont actuellement stationnés les combattants de la TAF et de l’.

L’ et l’ASL libèrent 7 autres villages à

L’armée turque et l’Armée syrienne libre (ASL) ont libéré samedi sept autres villages de la région d’Afrin, au nord-ouest de la Syrie, des terroristes des YPG / .

Les trois villages de Babak Ushagi, Qorta et Qasha à Bulbul, au nord-ouest d’Afrin, ont été débarrassés des terroristes par l’opération Rameau d’Olivier en cours.

Plus tard samedi, quatre autres villages – les villages de Kafr Rum et Qurt Qulaq dans le nord-est du Sharan, Zellaka dans le sud-ouest du district de Djenderes et Kfar Zeit dans le centre d’Afrin – ont été libérés par les forces militaires turques.

Depuis le début de l’opération, l’armée turque et l’Armée syrienne libre ont libéré 171 localités, dont cinq centres-villes, 135 villages, 31 zones stratégiques et une base des YPG / PKK.

Vendredi, le président a déclaré que des troupes soutenues par la avaient encerclé le centre-ville d’Afrin et étaient prêtes à entrer à tout moment.

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier pour éradiquer les terroristes des YPG / PKK et d’Afrin, au nord-ouest de la Syrie.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie basés sur le droit international, des résolutions du Conseil de sécurité de l’, du droit de légitime défense en vertu de la Charte des Nations Unies et du respect de l’intégrité territoriale de la Syrie.

Les militaires ont également déclaré que seules des cibles terroristes étaient détruites et que l’on « accordait la plus grande importance » à ne pas nuire aux civils.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Red'Action