FLASH INFO :

Une « fontaine sacrée » datant des années 1800 découverte dans le nord de la Turquie

TURQUIE / HISTOIRE - Une source d’eau bénite appelée « ayazma » a été découverte mercredi dans la province de Samsun, dans le nord de la mer Noire, a rapporté l’agence de presse Doğan.


L’, considéré comme sacré par les orthodoxes, a été découvert dans la zone rurale du district de Tekkeköy et il est estimé qu’il date des années 1800.

Le maire de Tekkeköy, Hasan Togar, a déclaré aux journalistes que la a probablement été construite par des résidents grecs qui vivaient dans le district vers 1820, ajoutant que deux sources similaires seraient situées quelque part dans la région de la .

« Si nous prenons en compte les conditions de cette époque, cette fontaine sacrée est un chef-d’œuvre d’ingénierie », a déclaré Togar.

En tant que symbole de la foi, la source d’eau sacrée nouvellement découverte sera restaurée et ouverte au public, a déclaré le maire de Tekkeköy, soulignant que les préparatifs nécessaires avaient été efffectués pour lancer un projet conjoint avec les institutions concernées.

Selon les , quiconque boit d’un « ayazma » est sanctifié et remplit même le devoir de pèlerinage.

Les sources sacrées sont également censées avoir des pouvoirs de guérison et réaliser des vœux. accueille actuellement plusieurs « ayazmas » dans ou à proximité des églises historiques, tous datant de l’époque byzantine.

Le mot « ayazma »est dérivé de « Hagia », signifiant « sacré », et est aussi largement connu comme « aya » en turc, et « ma » qui signifie l’eau. Au fil du temps, le terme initial de Hagiama s’est transformé en ayazma.

 

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action