FLASH INFO :

La fiancée de Khashoggi prend la parole après le meurtre du journaliste

TURQUIE / INTERNATIONAL - La fiancée turque du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, Hatice Cengiz, a déclaré vendredi que tous les responsables de son assassinat devaient être traduits en justice.


“Je demande que toutes les personnes impliquées dans cette sauvagerie, des niveaux les plus élevés aux plus bas, soient punies et traduites en justice”, a déclaré Hatice Cengiz à la chaîne de télévision Haber Türk.

Elle a également déclaré qu’elle n’avait pas accepté l’invitation du président américain Donald Trump à se rendre à la Maison-Blanche parce qu’elle pensait que cela visait à influencer l’opinion publique en sa faveur.

Cengiz a déclaré qu’elle n’irait pas à la Maison Blanche tant que les États-Unis ne sont pas sincères dans leurs efforts pour résoudre le meurtre de Khashoggi, exigeant que tous les responsables soient jugés et punis.

Elle a ajouté que Khashoggi avait supposé que les autorités saoudiennes ne lui poseraient pas de problèmes ni ne l’arrêteraient en Turquie, mais il craignait des tensions lors de sa visite au consulat d’Istanbul.

Khashoggi ne voulait pas aller au consulat d’Arabie saoudite, a-t-elle déclaré.

L’assassinat de Khashoggi, éditorialiste du Washington Post et résident américain, a provoqué une crise en Arabie saoudite et auprès de son puissant jeune dirigeant, le prince héritier Mohammed ben Salmane.

La pression internationale exercée sur les dirigeants saoudiens a augmenté en vue de faire la lumière sur l’affaire, après que Riyad a changé d’explication officielle à plusieurs reprises. Dans sa dernière version, le procureur saoudien a déclaré que le meurtre avait été prémédité, infirmant une déclaration antérieure selon laquelle Khashoggi aurait été tué accidentellement lors d’une bagarre au consulat.

“Son réseau local en Turquie était très bon, comme vous le savez, son réseau politique aussi”, a déclaré Cengiz à Habertürk. “Il pensait que la Turquie était un pays sûr et que s’il était détenu ou interrogé, le problème serait résolu rapidement.”

Khashoggi a été tué le 2 octobre après être entré au consulat pour obtenir un document lui permettant de se remarier.

Il a été bien traité lors de sa première visite au consulat le 28 septembre, a également déclaré Cengiz à Habertürk.

Erdoğan a appelé vendredi l’Arabie saoudite à révéler l’identité de l’auteur de l’assassinat de Khashoggi, ainsi que l’emplacement du corps de celui-ci, renforçant ainsi la pression internationale exercée sur le royaume pour que l’affaire soit mise au clair.

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX