FLASH INFO :

Le festival japonais s’invite en Turquie

TURQUIE / ART ET CULTURE - Une série d’événements culturels japonais ont été organisés dans la capitale turque Ankara pour promouvoir les liens tissés entre la Turquie et le Japon.


Un festival du japonais a été lancé à Ankara par l’ambassade du et de nombreux cinéphiles. L‘événement a attiré de nombreux étudiants universitaires qui s’intéressent à la culture japonaise.

Ahmet, étudiant de 24 donnant des cours de japonais à l’, a déclaré que l’événement approfondit l’intérêt des citoyens turcs au Japon. « Plusieurs amis et moi essayons d’apprendre les langues asiatiques, parce que nous pensons que l’avenir se trouve là-bas. Nous voulons finalement aller dans ces pays apprendre la culture », a-t-il déclaré avant la projection du film qui s’intitule « Quand les rideaux s’ouvrent », un film sous-titré en et anglais dans un cinéma au centre-ville de Kızılay.

L’ambassadeur japonais, Akio Miyajima, qui était également présent pour la projection, a déclaré que les sujets principaux des films japonais évoluent autour de l’amour, de la jeunesse et des rêves. « Nous invitons tout le monde à regarder les films avec leurs proches », a déclaré l’ambassadeur aux journalistes.

C’est la première fois qu’un tel événement se déroule en Turquie et plus de 350 personnes ont assisté à la première projection et d’autres projections les jours suivants, a rapporté la presse.

Les bandes dessinées et l’animation japonaises ont contribué à cultiver l’intérêt pour l’apprentissage de la langue japonaise dans le pays, en particulier chez les jeunes. Le nombre de personnes ayant passé un examen pour évaluer leurs compétences en japonais a augmenté de plus de 50% en Turquie cette année, par rapport à l’année 2016.

Le vice-ministre des Affaires étrangères du Japon, Masaji Matsuyama, qui était récemment à Ankara, a déclaré qu’il espérait que les participants au festival serviraient de ponts entre le Japon et la Turquie.

Le ministre turc de la Culture et du Tourisme, Numan Kurtulmuş, a noté que le nombre de japonais augmente après une baisse due aux inquiétudes sur la sécurité provoquée par les médias occidentaux. Il a exprimé son espoir de nouveaux échanges culturels entre les pays.

Les visiteurs ont apprécié la musique jouée sur une harpe japonaise die koto et une flûte traditionnelle turque nommée le ney, ainsi qu’un spectacle de danse par des étudiants turcs.

Kurtulmuş a également déclaré que 2019 sera une « année du tourisme turc » au Japon, rappelant que 2003 était aussi une année turque au Japon.

A propos des liens économiques entre les deux pays, les investisseurs japonais ont toujours eu un intérêt dans les grands projets de la Turquie, comme le tunnel Avrasya (Eurasie), le troisième pont (sur le Bosphore, à Istanbul). Le Japon est partenaire dans de nombreux domaines avec la Turquie.

Le ministre turc a déclaré que le nombre de touristes en visite en Turquie devrait augmenter cette année : « Dans cette nouvelle période, nous allons lancer de nouveaux marchés dans les pays d’Extrême-Orient, en particulier au Japon, en Chine, en Inde, en Corée du Sud, en Indonésie et en Malaisie


La Turquie et le Japon sont également deux pays très solidaires sur le plan . Le peuple turc n’a pas oublié l’aide fournie par le Japon à la Turquie en 1999 après le dévastateur de Marmara qui a fait 17 000 morts.


Sur les relations commerciales, la construction prévue d’une centrale nucléaire à Sinop sur la côte de la , qui comprend un consortium franco-japonais, est un projet turc clé impliquant directement le Japon.

En cette année de 2018 qui représente le 94ème anniversaire des relations diplomatiques entre la Turquie et le Japon, les liens bilatéraux entre les deux pays s’annoncent encore plus forts que jamais.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action