FLASH INFO :

Fahrettin Altun : « Twitter n’est pas simplement un réseau social, mais une machine de propagande »

TURQUIE / POLITIQUE - Vendredi, un haut responsable turc a critiqué la décision de Twitter de suspendre des milliers de comptes en provenance de Turquie, qualifiant cette démarche de tentative de salir le gouvernement.


a annoncé du jour au lendemain la suspension de plus de 7 000 comptes en provenance de Turquie.

« Les allégations de la compagnie selon lesquelles ces comptes étaient des faux profils destinés à soutenir le président et qu’ils étaient opérés par une autorité centrale ne sont pas exactes », a déclaré , directeur de la communication de la présidence turque, dans un communiqué.

Il a souligné que les documents cités par Twitter pour appuyer sa décision étaient « non-scientifiques, biaisés et politiquement motivés ».

« Qu’une entreprise basée aux États-Unis cherche à légitimer ses décisions en se référant à un , qui a été rédigé par certaines personnes colportant leurs opinions idéologiques en tant que données scientifiques, est un scandale de proportions historiques », a-t-il déclaré.

Altun a souligné que la décision de l’entreprise de compiler un certain nombre de comptes de médias sociaux non liés dans une seule catégorie et sa tentative de salir le gouvernement turc étaient inacceptables.

« Cet acte arbitraire, caché derrière l’écran de fumée de la transparence et de la liberté d’expression, a démontré une fois de plus que Twitter n’est pas un simple , mais une machine de avec certains penchants politiques et idéologiques, qui ne s’abstient pas de salir les utilisateurs et les parties prenantes qui, semble-t-il, incompatibles avec ses opinions », a-t-il dit.

Altun a déclaré que Twitter tentait de présenter la Turquie sous un certain jour et était désireux de promouvoir la propagande par des éléments anti-turcs tels que le et le .

« Nous voudrions rappeler à cette entreprise le sort éventuel d’un certain nombre d’organisations, qui ont tenté de prendre des mesures similaires dans le passé »,a-t-il précisé.

« Le gouvernement turc ne tolérera en aucun cas aucune forme de manipulation ou de désinformation, et il continuera à œuvrer pour promouvoir la vérité, la libre pensée et la conscience numérique sur son sol et partout dans le monde », a déclaré Altun.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action