FLASH INFO :

Les exportations d’armes allemandes vers l’Arabie Saoudite et la Turquie en baisse

TURQUIE / DÉFENSE - Les premiers mois depuis l’investiture du quatrième gouvernement de la chancelière Angela Merkel ont été marqués par une baisse importante du nombre d’autorisations gouvernementales pour les exportations d’armes allemandes vers l’Arabie Saoudite et la Turquie selon les chiffres officiels publiés lundi par le ministère de l’Economie.


Répondant à une enquête parlementaire déposée par le Parti de gauche (Linke), le ministère a révélé que le gouvernement a approuvé seulement 30 489 euros (36 402 dollars) d’exportations d’ vers l’ et la entre le 14 mars et le 20 avril. Berlin a donné le feu vert aux exportations d’une valeur totale de 27,5 millions d’euros pour les deux pays au cours de la même période l’année dernière.

La Turquie a été critiquée par Berlin pour le récent lancement d’une contre les terroristes dans la région d’, au nord de la Syrie. De même, l’Arabie saoudite a été mise en liste noire en ce qui concerne les exportations d’armes allemandes en raison de son rôle continu dans le conflit du Yémen.

Néanmoins, les représentants de l’opposition allemande ont critiqué le gouvernement fédéral pour avoir continué à agir en contradiction avec les réglementations nationales strictes sur les exportations d’armes vers les zones de conflit.

Selon la constitution allemande, la livraison d’armes destinées à un usage militaire à des pays « impliqués ou risquant de s’impliquer dans une confrontation violente » est interdite.

Le délégué du parti de gauche, Alexander Neu, a dénoncé le cabinet de lundi pour avoir autorisé les commandes en suspens à l’Arabie saoudite, promettant de ne pas alimenter la guerre au Yémen avec des exportations d’armes dans son accord de .

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action