FLASH INFO :

Explosion des ventes et rupture des stocks d’Eau de Cologne en Turquie

DOSSIER / CORONAVIRUS - Les Turcs désireux de prendre leurs précautions contre l’épidémie du coronavirus ont afflué vers les magasins et ont constitué jusqu’à 40 mètres de file d’attente devant certaines boutiques. Cependant l’utilisation excessive de ces produits désinfectants antibactériens constitue également un risque accru.

Par Valérie Lemoult


Après le premier cas de avéré en l’augmentation des ventes de produits désinfectants a explosé.

Les Turcs se sont rués vers les parfumeries vendant de l’ dès les premières heures du matin et ont formé de gigantesques files d’attente, atteignant jusqu’à 40 mètres, cette dernière étant réputée en Turquie pour être un puissant désinfectant.

À et à İstanbul la maison d’Eau de Cologne très renommée Eyüp Sabri Tuncer a vu ses stocks s’épuiser en deux semaines. Certains sont venus accompagnés de leurs propres bouteilles afin de les remplir et d’autres ont acheté des bouteilles de cet élixir protecteur.

Précautions et recommandations dans l’utilisation de l’Eau de Cologne et des gels hydroalcooliques

Selin Top, chef de la Chambre des ingénieurs chimistes d’İstanbul donne l’alerte.

« L’utilisation de désinfectants et d’Eau de Cologne a fortement augmenté dans le cadre des mesures d’hygiène pour se protéger contre le coronavirus, cependant seuls les produits approuvés par le ministère de la doivent être utilisés. Une prudence particulière doit être accordée aux produits vendus à la sauvette », a annoncé Top.

Elle a en effet déclaré : « En raison d’une utilisation excessive de ces produits, une irritation de la peau et des fissures se produisent. Ces fissures peuvent provoquer une fissure. Les produits approuvés par le ministère de la Santé doivent être utilisés et des précautions accrues doivent être prises pour les produits vendus sous le manteau ».

« L’EAU ET LE SAVON RESTENT LE PLUS EFFICACE CONTRE LE VIRUS »

L’épiderme de la peau constitue l’interface entre l’organisme et l’ extérieur. Sa raison d’être est d’assurer une mission de protection en formant une véritable barrière qui est vitale.

La fonctionnalité de cette dernière est dépendante de la mise en place de différents systèmes très sophistiqués lui assurant de multiples rôles. Ainsi, l’épiderme joue à la fois un rôle de barrière hydrique, physique, anti-oxydante, photo-protectrice mais également anti-microbienne.

Si cette barrière épidermique est endommagée elle risque de laisser pénétrer des virus. Par conséquent, la main devient sujette aux infections et au passage de certains germes. La peau est habituée à l’eau et au savon mais pas à l’utilisation répétée de solution hydroalcoolique ou de l’Eau de Cologne. Par conséquent il est recommandé par le ministère de la Santé de privilégier l’utilisation de l’eau et du savon et de se servir des produits antibactériens seulement lorsque l’on ne peut pas faire autrement.

L’utilisation des produits ménagers chimiques doit être maîtrisée

La perception de devoir davantage nettoyer l’intérieur de nos maisons avec des produits abrasifs depuis l’apparition du coronavirus, nous expose également à des risques majeurs dans l’utilisation excessive des détergents contenant de l’eau de javel et autres produits chimiques les constituants.

L’emploi de ces différents produits est très nocif, en particulier pour les personnes ayant des difficultés respiratoires et pour les jeunes enfants.

Il est donc préférable de nettoyer sa maison régulièrement en utilisant des désinfectants et antibactériens naturels ou de limiter le nettoyage avec les détergents chimiques.

Que pensez-vous de cet article ?

Love

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action