FLASH INFO :

Une étudiante arrêtée pour « avoir insulté Atatürk » à Edirne en Turquie

TURQUIE / SOCIÉTÉ - Une étudiante âgée de 21 ans, arrêtée le 10 novembre pour avoir « insulté » Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la République de Turquie, a été arrêtée à la suite d’une décision de justice.


Emine Şahin, 21 ans, a été arrêtée dans la province d’, au nord-ouest du pays, lors d’une cérémonie commémorant le 80e anniversaire de la mort d’Atatürk. Elle aurait alors commencé à crier : « Atatürk n’est pas une divinité, Allah a des lois. Atatürk a imposé les lois de l’Occident », alors qu’elle passait près du lieu de la cérémonie.

La police déployée pour la sécurité de la cérémonie a emmené Şahin du secteur avant de la détenir.

Au cours de son témoignage, la femme a déclaré à des responsables qu’il était « contre la religion » de commémorer Atatürk de cette manière et a déclaré être venue exprès pour se rendre à la cérémonie. Şahin a passé la nuit au poste de police et, à la suite de sa déposition au bureau du procureur, dans un palais de justice d’Edirne, a été envoyée en prison à la suite d’une décision judiciaire rendue le 11 novembre.

Dans une déclaration sur l’arrestation de cette femme, le bureau du procureur général d’Edirne a déclaré que Şahin avait commencé à crier : « Pourquoi attendez-vous ici, que se passe-t-il ici? » alors qu’une minute de silence était observée pour Atatürk lors de la cérémonie.

« Alors qu’elle était retirée du secteur par les forces de police, elle a déclaré : ‘C’est une insurrection, vous ne connaissez pas les lois d’Allah, il [Atatürk] a imposé les croyances de l’Occident’, déclaration pour laquelle une enquête a été ouverte avec accusations d’insultes à la mémoire d’Atatürk », a ajouté le communiqué.

La loi n°5816 adoptée le 25 juillet 1951 et intitulée « Loi relative aux crimes commis contre Atatürk » (Atatürk Aleyhine İşlenen Suçlar Hakknda Kanun), protège « la mémoire d’Atatürk » contre toute insulte de la part d’un citoyen turc. Un délit contre la mémoire d’Atatürk est punissable de trois ans d’emprisonnement au maximum.

 

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action