FLASH INFO :

Un étudiant turc reçoit des commandes pour ses drones de fabrication artisanale

HISTOIRES DE SUCCÈS - Metehan Emlik, un étudiant turc poursuivant ses études à l’Université Özyeğin à Istanbul, a reçu 10 000 commandes de la Nouvelle-Zélande et 5 000 en Turquie pour un drone qu’il a lui-même développé à des fins éducatives.


L’ à lui a promis une aide financière pour l’achat des équipements de drones. Le président de l’université, Hüsnü Özyeğin, fournira le capital nécessaire afin de créer une entreprise de drones pour Emlik et établir un partenariat avec son entreprise.

Actuellement, étudiant en troisième année dans le département de génie électrique et électronique, Emlik travaille dans une zone qui lui est spécialement allouée, lui permettant de développer des drones sur le campus de l’université.

« J’ai travaillé pour développer un drone à usage éducatif. Ce drone sera très utile pour les enfants, car plus les enfants apprennent à programmer tôt, plus ils pourront faire de plus grandes choses à l’avenir », a déclaré Emlik au quotidien Hürriyet.

« Un laboratoire en veut utiliser mes produits pour STEM [Science, , Ingénierie et Mathématiques], une plateforme d’ robotique. Ils ont passé une commande de 10 000 unités. Je suis sur le point de leur faire une offre. Une institution qui veut éduquer les enfants sur la programmation dans [la province occidentale turque de] Sakarya a également passé une commande de 5 000 drones », a-t-il dit.

« J’avais besoin d’argent pour réussir la production de masse. Özyeğin, qui a entendu parler de mon succès, me soutiendra en tant qu’investisseur providentiel. Il sera mon investisseur et partenaire. Je veux travailler sur des systèmes de antichars et antiaériens. Je vise à développer des produits pour notre nationale », a déclaré Emlik.

Selon lui, ses parents n’étaient pas allés plus loin dans les études que l’enseignement primaire et n’avaient d’abord pas soutenu ses efforts scientifiques. « Ne t’occupe pas des choses oisives. Étudie plutôt », lui auraient-ils dit.

Au cours de ses années d’enfance, Emlik travaillait dans la construction, gagnant 10 livres turques (environ 2,6 dollars) par jour et économisant de l’argent pour acheter des fournitures pour fabriquer des drones.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action