FLASH INFO :

Les étrangers demandent la citoyenneté turque par le biais des investissements

TURQUIE / ÉCONOMIE - Depuis que le pays a assoupli les conditions de citoyenneté en septembre 2018, plus de 250 étrangers ont demandé la nationalité turque par le biais des investissements en Turquie.

Par Tuğçe Ateş


La Turquie a reçu plus de 250 demandes de citoyenneté via un investissement de près de 100 millions de dollars à la fin de 2018.

« Les demandes de citoyenneté en Turquie devraient augmenter en 2019, le pays ayant assoupli ses conditions en septembre », a déclaré Akın Atalay, PDG de VIP Turkish Pass.

Un nombre important d’étrangers qui viennent en Turquie souhaitent bénéficier du droit de citoyenneté en achetant de l’ selon Atalay.

« Le secteur du logement a généré un revenu de 4,8 milliards de dollars provenant d’étrangers en 2017. Des maisons d’une valeur de 10 milliards de dollars devraient être vendues à des étrangers à la fin de 2018 », a-t-il souligné.

Les habitants des pays arabes, de l’ et des Républiques turques manifestent le plus grand intérêt pour l’achat immobilier en Turquie, et la demande des pays européens est également forte selon les données de VIP Turkish Pass.

« Des dizaines de milliers de Britanniques, d’Allemands et de Russes ont des maisons en Turquie. La plupart d’entre eux décident d’avoir la double nationalité lorsqu’ils voient les opportunités sociales en Turquie », a souligné Atalay.

Il a également déclaré que les étrangers sont principalement intéressés par , la ville balnéaire méditerranéenne d’ et la ville industrielle de Bursa.

Le ministère de l’Intérieur répond à la demande de citoyenneté dans les 45 jours si les documents sont complets.

Les citoyens turcs naturalisés auront les mêmes droits que les autres citoyens turcs, tels que des réductions d’impôts et de primes d’assurance, ainsi qu’un soutien gouvernemental.

« Plusieurs pays du monde entier ont mis en place des programmes de citoyenneté similaires pour attirer des personnes ayant une , des investissements et un esprit d’entreprise », souligne Atalay. Les effectifs qualifiés et des investissements élevés étaient des facteurs fondamentaux du développement de l’immobilier.

« Nous voulons amener des gens du monde entier à investir dans notre pays et à être un partenaire de notre réussite », a déclaré Atalay, ajoutant que la Turquie tentait d’attirer les investissements de pays étrangers grâce à la réglementation sur la citoyenneté.

Il a également déclaré que les étrangers devaient coopérer avec un expert local et des partenaires de confiance, le processus de candidature étant délicat à cette étape.

Atalay a déclaré que les États-Unis accordent la citoyenneté avec un investissement de 500 000 dollars et une attente de cinq ans.  L’ avec un investissement de 287 000 dollars ; le Canada avec un dépôt de 400 000 dollars ou 800 000 dollars d’investissement; et la avec un achat de maison d’une valeur d’environ 250 000 dollars.

Les conditions de la Turquie sont plus faciles. Les étrangers peuvent acquérir la citoyenneté rapidement en investissant 250 000 dollars.

Les étrangers qui investissent 500 000 dollars en Turquie, déposent 500 000 dollars dans des banques turques ou achètent des biens immobiliers d’une valeur de 250 000 dollars acquièrent le droit de devenir citoyens à vie.

Les étrangers qui s’engagent à conserver leurs investissements, leurs dépôts ou leurs biens immobiliers pendant au moins trois ans acquièrent instantanément le droit à la citoyenneté.

Dans le même temps, le droit à la citoyenneté peut également être utilisé pour les familles, conjoints et enfants de moins de 18 ans des investisseurs.

Auparavant, ces limites s’élevaient à 2 millions de dollars pour les investissements, à 3 millions de dollars pour les dépôts et à 1 million de dollars pour les biens immobiliers.

Que pensez-vous de cet article ?

52



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action