FLASH INFO :

Les États-Unis offrent une récompense allant jusqu’à 12 millions de dollars pour obtenir des informations sur 3 principaux terroristes du PKK

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Le programme « Récompenses pour la justice » (Rewards for Justice) du Département d’État américain a autorisé jusqu’à 12 millions de dollars de récompenses pour des informations permettant d’identifier ou de localiser les principaux responsables du groupe terroriste PKK, selon une déclaration faite mardi par le sous-secrétaire d’État adjoint Matthew Palmer, qui était en Turquie pour une visite.


Publié par l’ambassade américaine à , le communiqué indique que Washington a approuvé jusqu’à 5 millions de dollars pour obtenir des informations sur le dirigeant par intérim du PKK, Murat Karayılan, 4 millions de dollars pour Cemil Bayık et 3 millions de dollars pour Duran Kalkan.

Karayılan est le dirigeant par intérim du PKK depuis que le fondateur et dirigeant de cette organisation, Abdullah Öcalan, a été arrêté par les forces de sécurité turques en 1999.

Membre fondateur et haut dirigeant du PKK, Bayık fait également partie des membres du Koma Civaken (KCK), un groupe qui couvre le PKK et ses ramifications dans les pays voisins, l’Irak, l’Iran et la Syrie. Bayık est le principal responsable d’un attentat à la voiture piégée qui a coûté la vie à 35 personnes sur la place centrale Kızılay à Ankara en mars 2016.

Duran Kalkan, un autre haut responsable du groupe terroriste, est responsable de l’ qui a tué sept soldats turcs en décembre 2009.

Palmer est arrivé dimanche en et a rencontré un certain nombre de hauts responsables du gouvernement turc, de dirigeants d’entreprises et de membres du Parlement, pour un échange de vues sur des questions d’intérêt mutuel.

L’annonce a eu lieu après que les relations entre les deux pays ont commencé à se normaliser, les deux pays ayant levé les à l’encontre de leurs principaux responsables dimanche.

Le département du Trésor américain a retiré le ministre turc de la Justice, Abdülhamit Gül, et le ministre de l’Intérieur, Süleyman Soylu, de la liste de sanctions imposées par la loi Magnitsky.

À la suite du geste de Washington, la Turquie a réciproquement levé les sanctions contre le secrétaire à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et le procureur général, Jeff Sessions.

Formé en 1978, le groupe terroriste PKK se bat contre le gouvernement turc pour obtenir un État indépendant. Sa campagne terroriste a causé la mort de plus de 40 000 personnes. Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’Union européenne.

Le PKK a repris sa campagne vieille de plusieurs décennies en juillet 2015. Depuis lors, plus de 1 200 personnes, dont des membres des forces de sécurité et des civils, ont perdu la vie dans les attaques du PKK.

En dépit de sa dernière décision visant à offrir des récompenses pour obtenir des informations sur les hauts responsables du PKK, Washington continue de soutenir le groupe dérivé du PKK, les Unités de protection du peuple (YPG) en Syrie.

Ankara a longtemps déclaré à Washington que les YPG n’étaient pas différents du PKK et qu’il n’était pas acceptable de s’associer à un groupe terroriste contre un autre.

La Turquie a maintes fois critiqué les États-Unis d’avoir livré des armes et du matériel militaire aux YPG, membre syrien du PKK, et sa décision de mener des patrouilles conjointes avec le groupe terroriste.

À ce jour, les États-Unis ont envoyé un total de 4 700 armes lourdes et véhicules blindés aux YPG.

Les YPG ont été au cœur de l’opération de menée par la Turquie dans le cadre de l’opération « Rameau d’Olivier » à , en Syrie, près de la frontière sud de la Turquie.

 

Que pensez-vous de cet article ?


NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action