FLASH INFO :

Les États-Unis déclarent leur « soutien à leur allié de l’OTAN, la Turquie », après les attaques meurtrières du régime d’Assad à Idlib

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Les États-Unis ont exprimé leurs condoléances à la Turquie vendredi à la suite d’attaques meurtrières du régime syrien contre des positions turques dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie.


Les États-Unis ont exprimé leurs condoléances à la Turquie vendredi à la suite d’attaques meurtrières du contre des positions turques dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie.

« Nous adressons nos condoléances au gouvernement turc pour la mort de ces soldats. Ces attaques ont déjà, jusque maintenant, tué plusieurs membres du personnel turc », a déclaré une porte-parole du département d’Etat à l’agence Anadolu sous couvert d’anonymat. « Nous soutenons notre allié de l’OTAN, la Turquie, contre ces exactions ».« 

« Le président Donald , lors de son appel au président turc samedi, a exprimé sa préoccupation face à la violence à Idlib et a réitéré notre appel à la pour qu’elle mette fin à son soutien aux atrocités du régime d’Assad et à une résolution du conflit syrien », a ajouté la porte-parole.

Jeudi à Idlib, deux soldats turcs ont été tués et cinq autres blessés lors de frappes aériennes.

En représailles, le ministère turc de la Défense a déclaré que ses forces avaient neutralisé plus de 50 éléments du régime et détruit cinq chars, deux véhicules blindés de transport de troupes, deux camionnettes armées et un obusier.

L’ a estimé que l’offensive en cours du régime syrien dans la province d’Idlib avait déplacé quelque 900.000 personnes, depuis le début de décembre.

En septembre 2018, la Turquie et la Russie avaient convenues de faire d’Idlib une zone de désescalade, dans laquelle les actes d’agression sont expressément interdits.

Cependant, plus de 1.800 civils ont été tués depuis, dans les attaques du régime et des forces russes, bafouant le de 2018, ainsi qu’un nouveau qui a commencé le 12 janvier.

Les avancées du régime syrien ont fait fuir des centaines de milliers de civils vers la frontière avec la Turquie, qui accueille déjà plus de 3,7 millions de réfugiés

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action