FLASH INFO :

Les États-Unis déclarent qu’ils cesseront de soutenir les unités des YPG qui rejoignent le combat à Afrin

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Les militants des Unités de protection du peuple (YPG) qui mènent des opérations militaires de toute nature qui ne sont pas spécifiquement axées sur la lutte contre Daech perdront le soutien de la coalition dirigée par les Etats-Unis, a indiqué le Pentagone.


S’exprimant mardi devant l’Agence Anadolu, le porte-parole du Pentagone, Adrian Rankine-Galloway, a déclaré que toute unité des YPG au nord-est de la Syrie qui se rendrait à pour rejoindre le combat contre l’ ne serait plus partenaire de la .

« Si nous observons des scénarios dans lesquels cet équipement est utilisé à d’autres fins, nous allons prendre des mesures appropriées qui pourraient inclure la fin de l’assistance militaire pour eux », a déclaré Galloway.

La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, a déclaré lundi qu’elle prenait au sérieux les préoccupations d’ en matière de , mais que la durée et la portée de l’opération devraient être limitées. Pendant ce temps, le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt , a annoncé que le président Recep Tayyip Erdoğan et son homologue américain Donal Trump discuteraient de l’opération dans un entretien téléphonique mercredi.

Le secrétaire américain à la Jim Mattis a déclaré que l’offensive terrestre et aérienne de la dans le nord-ouest de la Syrie est une distraction des efforts internationaux pour assurer la défaite de . Mattis a déclaré que cela risquait également d’aggraver la crise humanitaire dans ce pays et dans d’autres parties de la Syrie. Il a déclaré que les Etats-Unis comprenaient les préoccupations sécuritaires de la Turquie, ajoutant que la violence dans la région d’Afrin pourrait être exploitée par .

La coopération des États-Unis avec les YPG a été une question épineuse pour la Turquie. Ankara a averti à plusieurs reprises des répercussions qui suivront l’utilisation d’un groupe terroriste pour en défaire un autre, tandis que les Etats-Unis ont qualifié le groupe terroriste d’« allié fiable » dans sa lutte contre Daech en Syrie, même si son organisation mère, le , est répertorié comme un groupe terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’UE.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action