FLASH INFO :

Les Etats-Unis « consultent » le chef du groupe terroriste PKK Öcalan

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Abdullah Öcalan a fourni des services de « consultation » aux États-Unis à leur demande, faisant des recommandations pour « remodeler toute la région ».


Les États-Unis ont échangé avec Abdullah , le chef du groupe terroriste PKK, concernant la mise en place d’un projet d’État terroriste dans le nord de la Syrie. a envoyé des rapports de la prison d’İmralı par l’intermédiaire des terroristes du PKK Çetin Arkas, Nasrullah Kuran et Mikail Barut à l’envoyé spécial de Washington, Brett McGur, au sujet de ce qui doit être fait dans le nord de la Syrie.

Öcalan, qui a fourni des services de « consultation » aux Etats-Unis à leur demande, a fait des suggestions telles que « la ligne Jarablus-Azaz doit être unie », « les devraient être bloquées concernant Afrin », « une armée confédérée devrait être établie » et « des forces de transfrontalières devraient être établies ».

Les États-Unis avaient récemment annoncé qu’ils formeraient une « force de sécurité frontalière » de 30 000 hommes composée de terroristes du PKK / PYD dans le nord de la Syrie.

Le grand coup porté aux terroristes par les opérations antiterroristes de la Turquie

La Turquie a détruit l’un des éléments les plus critiques du projet d’assiéger la Turquie par le sud, la « fusion de la ligne Jarablus-Azaz » avec l’opération Bouclier de l’Euphrate. Le deuxième coup porté au PKK / PYD et à son allié, les États-Unis, a été le lancement de l’opération Rameau d’Olivier à Afrin.

En entrant à Afrin, l’ et les unités de l’Armée syrienne libre () ont détruit les plans du chef du groupe terroriste PKK, Öcalan, d’« établir des ateliers de munitions à Afrin » et « préparer une grande guerre contre la Turquie ».

« Je vous vois en train de céder »

Dans les messages envoyés par la prison d’İmralı, Öcalan a déclaré : « Si les États-Unis le veulent, ils peuvent nous établir une armée en six mois ». Il a comparé le processus d’établissement d’un État terroriste avec la Révolution française.

« Nous sommes prêts à coopérer avec vous non seulement en Syrie et en Irak, mais aussi dans le remodelage de tout le Moyen-Orient », a déclaré Öcalan à McGurk.

Le meneur du PKK émettait souvent des avertissements sévères à ses partisans terroristes.

« Je vous vois en train de céder, et si vous continuez de cette manière, vous serez frappés et la Turquie vous mettra fin. Si vous restez à Afrin dans cet état, vous serez sans contre la Turquie qui vous entoure pas à pas. Vous ne savez pas ce à quoi vous faites face », a déclaré Öcalan.

Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, l’ et les États-Unis. Le PKK mène des violences armées dans le sud-est de la Turquie depuis 1984. Plus de 40 000 personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées dans le conflit qui a duré trois décennies.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action