FLASH INFO :

Les Etats membres de l’OCI condamnent les « crimes israéliens sauvages » et réaffirment leur pleine solidarité avec la Palestine

TURQUIE / OCI - Lors d’un sommet organisé vendredi à Istanbul, les Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) ont condamné les « crimes sauvages » commis par Israël contre les Palestiniens dans la bande de Gaza et ont appelé la communauté internationale pour protéger le peuple palestinien.


Selon le communiqué final, les dirigeants des pays islamiques ont appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies, l’Assemblée générale de l’ONU, le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, les rapporteurs spéciaux et le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme de prendre « les mesures nécessaires pour former un comité d’enquête internationale sur les atrocités récentes dans la bande de Gaza. « 

Le sommet a également réaffirmé l’importance de la cause palestinienne et du statut de Jérusalem dans le monde musulman et a de nouveau rejeté la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’.

La déclaration a également souligné« la détermination pour prendre les mesures politiques, économiques et autres appropriées » contre les pays qui suivent la décision américaine dans la reconnaissance de ville de Jérusalem comme la capitale d’Israël en transférant leurs ambassades de Tel Aviv à Jérusalem.

S’exprimant au début du sommet, le président Recep Tayyip a exhorté le monde musulman à s’unir contre les attaques israéliennes contre les Palestiniens au Sommet de l’ sur Jérusalem à Istanbul.

Dans son discours d’ouverture du sommet extraordinaire de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), M. Erdoğan a déclaré : « Je dirai ouvertement et clairement que ce qu’Israël fait, c’est du banditisme, de la brutalité et du terrorisme d’Etat ».

« Il n’y a pas de différence entre les atrocités commises par le peuple juif en il y a 75 ans et la brutalité dont sont victimes nos frères de Gaza », a-t-il déclaré.

« Les Musulmans ne feront même pas un pas en arrière de leurs revendications à Jérusalem-Est ».

Les manifestations de lundi à Gaza coïncident avec le 70ème anniversaire d’Israël – un événement que les Palestiniens appellent Nakba ou la « Catastrophe »- et la relocalisation de l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem.

Depuis le début des rassemblements massifs à Gaza le 30 mars, plus de 100 manifestants palestiniens ont été martyrisés par les tirs de l’armée israélienne.

La semaine dernière, le gouvernement israélien a affirmé que les manifestations en cours constituent un «état de guerre» dans lequel le droit ne s’applique pas.

Pendant ce temps, Erdoğan s’est entretenu avec le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres lors d’un appel téléphonique et a discuté des problèmes palestiniens et syriens. Il a souligné qu’il était crucial que la communauté internationale manifeste une réaction plus forte contre l’agression israélienne, tout en notant que la création d’une commission chargée d’enquêter sur ce qui s’était passé à Gaza était une évolution positive.

« Les Etats-Unis mettent en péril la paix internationale en agissant contre les résolutions des Nations Unies », a déclaré Erdoğan au chef des Nations Unies.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action