FLASH INFO :

Erdoğan : Les YPG utilisent des terroristes de Daech de Raqqa contre la Turquie à Afrin

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Les terroristes de Daech libérés de Raqqa par les Unités de Protection du Peuple (YPG), liées au PKK, étaient réservés à la lutte contre la Turquie, a déclaré mercredi le président Recep Tayyip Erdoğan.


« Il est allégué que le groupe terroriste YPG a libéré des membres de Daech pour qu’ils se battent contre nous, quelle différence cela fait-ils, ils sont tous les mêmes, ce sont des groupes terroristes qui ont assumé différents rôles dans le même scénario », a déclaré Erdoğan.

Le président a ajouté que les terroristes de Daech qui étaient assiégés et auraient pu être facilement détruits à Raqqa ont été libérés et ont pu accéder à d’autres régions de Syrie, certains d’entre eux étant gardés en réserve pour une éventuelle action contre la Turquie.

Erdoğan a souligné que l’Opération Rameau d’Olivier à Afrin dans le nord de la Syrie vise également à éradiquer une partie de cette réserve de Daech.

Selon Erdoğan, 268 terroristes ont été tués ces quatre derniers jours dans l’opération Rameau d’Olivier, alors que l’armée turque et l’Armée syrienne libre (ASL) ont entre sept et huit martyrs.

« La Turquie va d’abord éradiquer es terroristes à Afrin et ensuite rendre la région vivable à nouveau, tout cela pour les 3,5 millions de Syriens que nous accueillons actuellement », a-t-il dit, ajoutant que la région se mettait sous contrôle pas à pas.

Erdoğan a également critiqué l’ancien président des États-Unis Barack Obama d’avoir brisé la confiance, précisant que la Turquie avait déjà planifiée une opération nommée Rameau d’Olivier pour nettoyer la zone de terroristes de Manbij.

Cependant, Obama l’avait empêché de démarrer, promettant de conduire les terroristes des YPG à l’est de l’Euphrate puisque 95% des habitants de Manbij sont des Arabes, mais il « n’a pas tenu sa promesse », a ajouté le président.

L’opération Rameau d’Olivier a été lancée samedi, ciblant les affiliés syriens du groupe terroriste PKK, le Parti de l’Union démocratique (PYD) et ses Unités de protection du peuple (YPG) ainsi que les éléments restants de Daech dans la région d’Afrin à la frontière turco-syrienne.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX