FLASH INFO :

Erdoğan : la Turquie veut améliorer ses relations avec les États-Unis dès que possible

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - La Turquie progresse dans ses relations avec les Etats-Unis et souhaite améliorer ses relations avec son allié de l’OTAN dès que possible, a déclaré lundi le président Recep Tayyip Erdoğan.


Dans un discours prononcé à l’ouverture du Parlement, M. Erdoğan a déclaré que les États-Unis avaient pris le mauvais chemin en menaçant et en utilisant le chantage au lieu du dialogue et qu’il était impossible pour un pays de lui faire confiance. Il a ajouté que Washington avait perdu sa crédibilité en s’engageant à l’échelle mondiale dans les guerres commerciales.

« Je crois que le gouvernement américain corrigera finalement sa perception erronée de notre pays », a déclaré le président.

Erdoğan a également signalé une amélioration des relations avec l’ et ses membres, en particulier l’, qu’il a visités au cours du week-end.

« Nous abandonnons lentement la période difficile dans les relations avec l’Europe. Il est hors de question de tourner le dos à cette région, notre plus grand partenaire commercial », a-t-il souligné.

S’exprimant sur les liens avec la , Erdoğan a déclaré que la œuvrerait pour renforcer le climat positif de partenariat entre les deux pays.

L’accord avec la Russie sur la création d’une dans la province d’, dans le nord-ouest de la Syrie, contribuera à la réalisation des espoirs d’une nouvelle constitution syrienne et d’élections justes, a ajouté le président.

En outre, il a critiqué les menaces de de Washington contre l’, les qualifiant d’injustes, et a déclaré que Téhéran ne devrait pas être exclu des affaires régionales.

Erdoğan a réitéré que la Turquie sécurisera sa frontière méridionale, éliminant les groupes terroristes, principalement le PKK et ses affiliés syriens du Parti de l’Union démocratique (PYD) et des Unités de protection du peuple () du nord de la Syrie à l’est de l’Euphrate ainsi que dans les régions de Sinjar et de Qandil au nord de l’.

Le discours d’Erdoğan a marqué la séance d’ouverture du Parlement turc dans le cadre du nouveau système de gouvernement présidentiel.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action