FLASH INFO :

Erdoğan : La Turquie ripostera si le régime d’Assad continue de cibler les points d’observation turcs à Idlib

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Le président Recep Tayyip Erdoğan a mis en garde le régime d’Assad de ne pas provoquer la Turquie par des attaques ciblant les points d’observation turcs établis dans la zone d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie.


Le président Recep Tayyip Erdoğan a mis en garde le régime d’ de ne pas provoquer la par des attaques ciblant les points d’observation turcs établis dans la zone d’, au nord-ouest de la Syrie.

« Si le régime encore des points d’observation turcs, nous ne pourrons pas rester silencieux. Nous voulons que les morts cessent en Syrie, le bombardement d’Idlib avec des barils de phosphore et des bombes au phosphore est inexcusable », a déclaré Erdoğan aux journalistes à vendredi.

Le président a déclaré que la Turquie écoutait la voix du peuple syrien, qui demande à d’intervenir contre le bain de sang que connaît le pays depuis plusieurs années.

Erdoğan a également déclaré que la Turquie poursuivrait ses efforts pour éliminer la présence du , représenté par les Unités de protection du peuple (YPG) en Syrie. « Notre partenaire stratégique, les , n’a pas respecté sa parole à propos de et nos attentes n’ont pas été concrétisées », a-t-il déclaré, faisant référence à un accord conclu entre Ankara et Washington en juin 2018, qui prévoyait le retrait des YPG du district syrien du nord occupé en août 2016, ainsi que des patrouilles conjointes menées par les forces armées des deux pays et le retour en toute sécurité des habitants.

Il a ajouté que l’échec des États-Unis dans la mise en œuvre de l’accord de Manbij ne signifiait pas que la Turquie abandonnerait ces zones, mais plutôt que ses travaux sur les zones contrôlées par Manbij et les YPG à l’est de l’Euphrate seraient effectués méticuleusement.

La Syrie devait être à l’ordre du jour du sommet de la CICA à Douchanbé ce samedi, auquel étaient également présents des dirigeants tels que le président russe Vladimir et son homologue chinois Xi Jinping.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action