FLASH INFO :

Erdoğan : “La Turquie pourrait intervenir à Idlib si les attaques se poursuivent”

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - La Turquie ne sera pas un simple spectateur de la province syrienne d’Idlib si la situation dans la région n’est pas résolue immédiatement, a déclaré le président Recep Tayyip Erdoğan, signalant une nouvelle intervention militaire.


Lors d’une réunion avec les chefs provinciaux du Parti de la justice et du développement (AKP), Erdoğan a déclaré : “Nous ne permettrons pas la cruauté du régime envers son peuple, qui attaque et provoque des effusions de sang”.

La Syrie “menace continuellement notre pays de migrations”, a-t-il déclaré. “La Turquie, en toute sincérité, veut la stabilité et la sécurité de la Syrie, et à cette fin, nous n’hésiterons pas à faire tout ce qui est nécessaire, y compris le recours à la force militaire.”

Il a souligné que la Turquie “ne pouvait pas rester un simple spectateur alors que de nouvelles menaces venaient à nos frontières”.

Des centaines de milliers de Syriens ont été déplacés à Idlib depuis décembre après des mois de bombardements dans la dernière région sous contrôle rebelle du nord-ouest de la Syrie.

Beaucoup d’entre eux ont fui vers la frontière turco-syrienne, où le président a déclaré qu’Ankara construisait des maisons dans le but d’empêcher de nouvelles migrations. Le président a souligné que la Turquie ne pouvait pas gérer un nouvel afflux de migrants.

Erdoğan a déclaré que la seule solution pour la Syrie était un processus politique impliquant tous les citoyens. Il a critiqué, sans citer de noms, des pays qui « donnent du courage au régime » dans le but de faire en sorte que la crise se poursuive.

Que pensez-vous de cet article ?

32



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX