FLASH INFO :

Erdogan : La Turquie ouvrira ses portes à l’Europe si aucune aide n’est fournie concernant les réfugiés

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - La Turquie a été laissée seule face au flux de réfugiés en provenance de la Syrie déchirée par la guerre et devra ouvrir ses portes à l’Europe si elle ne reçoit pas l’assistance nécessaire de la communauté internationale, et si la zone de sécurité prévue en Syrie n’est pas établie rapidement, a déclaré le président Recep Tayyip Erdoğan.


La a été laissée seule face au flux de réfugiés en provenance de la Syrie déchirée par la guerre et devra ouvrir ses portes à l’Europe si elle ne reçoit pas l’assistance nécessaire de la communauté internationale, et si la zone de prévue en Syrie n’est pas établie rapidement, a déclaré le président .

S’adressant aux membres du Parti de la justice et du développement () jeudi, M. Erdoğan a déclaré que la Turquie était déterminée à établir activement la zone de sécurité à l’est de l’Euphrate d’ici la fin septembre.

Notre objectif est de réinstaller au moins 1 million de réfugiés syriens dans la zone de sécurité que nous établirons le long de la frontière de 450 km”, a déclaré Erdoğan, soulignant que la Turquie s’occupait actuellement de plus de 3,6 millions de réfugiés et n’avait pas reçu l’aide promise par l’Union européenne.

Nous serons dans l’obligation d’ouvrir ces portes. Nous ne pouvons pas être forcés de gérer le fardeau seuls”, a-t-il déclaré.

La Turquie a accueilli des millions de personnes ayant fui le conflit syrien depuis 2011, dépensant pour elles plus de 37 milliards de dollars de ressources. a appelé à plusieurs reprises l’Union européenne à tenir sa promesse d’une aide de plus de 3 milliards d’euros aux réfugiés syriens. Un accord entre la Turquie et l’Union européenne prévoyait à l’origine que l’Union européenne allouerait une “aide de 3 + 3 milliards d’euros” dédiée à la prise en charge des réfugiés en Turquie. Mais à ce jour, seuls 850 millions d’euros ont été livrés à la Turquie.

Le 7 août, des responsables militaires turcs et américains ont décidé de créer une zone de sécurité et de créer un couloir de paix reliant l’Euphrate à la frontière irakienne, afin de faciliter le retour des Syriens déplacés vivant actuellement en Turquie dans leur pays d’origine et d’assurer la sécurité des personnes déplacées et des avant-postes militaires turcs. Ils ont également convenu de créer un centre d’opérations conjoint.

Que pensez-vous de cet article ?

8



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action