FLASH INFO :

Erdoğan : La Turquie ne fermera pas les yeux sur la mort de centaines de milliers de civils pour les intérêts du régime Assad

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdoğan a fait savoir que si on fermait les yeux sur la mort de centaines de milliers de civils pour les intérêts du régime Assad en Syrie, la Turquie ne ferait pas partie de ce plan et ne serait pas indifférente.


M. Erdoğan a fait des partages en anglais, russe et arabe sur son compte Twitter sur le sommet tripartite --, tenu hier à Téhéran, capitale iranienne.

Le président turc a déclaré que la Turquie lutte depuis le début pour la fin de l’effusion de sang en Syrie en défendant tous ses frères syriens sans aucune distinction, notant qu’elle ne souhaitait jamais que la moindre chose arrive à aucun Syrien.

M. Erdoğan a dit avoir déclaré au sommet que les méthodes qui ignorent la sécurité des civils syriens ne serviront à rien d’autre que les terroristes.

« Si le monde ferme les yeux sur la mort de centaines de milliers de civils pour les intérêts du régime en Syrie, la Turquie ne fera pas partie de ce plan et ne sera pas indifférente », a écrit le chef de l’Etat turc.

« La question d’ doit être résolue en restant fidèle à l’esprit d’, sans occasionner de nouvelles souffrances, tension et nouveaux ennuis. La préservation des principes dont nous avons convenu à , est essentielle pour l’obtention d’une solution durable à la crise syrienne. Il faut éviter des fait-accomplis sous une apparence de lutte anti-terroriste et s’opposer aux plans séparatistes qui visent à affaiblir l’intégrité territoriale de la Syrie et la sécurité nationale des pays voisins », a partagé M. Erdoğan.

Le président turc a fait savoir que la Turquie qui accueille plus de 3,5 millions de Syriens, continuera de travailler pour assurer le retour volontaire des migrants en toute sécurité et pour arriver à une solution durable qui rassemblerait toutes les parties prenantes du conflit syrien.

« Sans discrimination, nous nous sommes précipités au secours de nos frères et sœurs syriens. Aujourd’hui, comme par le passé, aucun de nos frères et sœurs syriens ne souffre – même d’un saignement de nez », a-t-il déclaré.

 

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action