FLASH INFO :

Erdoğan : La Turquie est menacée par des partenaires stratégiques

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que la Turquie faisait face à un certain nombre de menaces et que l’une d’entre elles était ses propres partenaires stratégiques, soulignant que les Etats-Unis ne vendaient pas d’armes à la Turquie mais les distribuaient gratuitement aux terroristes des Unités de Protection du Peuple (YPG) en Syrie.


« Les Etats-Unis ont envoyé 5 000 camions chargés d’armes dans le nord de la Syrie », a déclaré M. Erdoğan lors d’un discours en direct samedi sur NTV, ajoutant que cela menaçait directement la de la .

En décembre 2017, l’administration a approuvé une aide militaire de 393 millions de dollars à ses partenaires syriens, dont les Unités de protection du peuple (), branche syrienne du groupe terroriste , malgré les inquiétudes d’ à ce sujet.

Ankara considère les YPG comme une organisation terroriste en raison de ses liens organiques avec l’organisation terroriste PKK.

Erdoğan a également reproché aux États-Unis de ne pas avoir respecté les conditions d’un traité d’extradition concernant l’extradition du dirigeant du groupe terroriste guléniste (), Fethullah , avant de demander le retour d’un pasteur américain emprisonné en Turquie.

« Les Etats-Unis devraient reboir les mesures qu’ils ont prises et se conformer au traité d’extradition s’ils veulent le pasteur américain Brunson », a déclaré M. Erdoğan, ajoutant que la demande des Etats-Unis de le libérer était illégale.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action