FLASH INFO :

Erdoğan : La Turquie imposera un couvre-feu de 4 jours à partir du week-end

DOSSIER / CORONAVIRUS - Le président Recep Tayyip Erdoğan a annoncé un couvre-feu de quatre jours à partir du 16 mai à Istanbul et dans d’autres grandes villes, dans le cadre de mesures visant à stopper la propagation du coronavirus


La Turquie imposera un couvre-feu partiel de quatre jours à partir de vendredi minuit, qui se terminera le mardi 19 mai à minuit, à la fin d’une journée marquée par une fête nationale, a annoncé lundi le président Recep Tayyip Erdoğan.

« Il y aura à nouveau un couvre-feu instauré les 16-17-18 et 19 mai », a déclaré Erdoğan dans un discours à la nation après une réunion hebdomadaire du cabinet, alors que la Turquie a progressivement lancé son programme de retour à la normale après le succès des premières mesures contre la pandémie de Covid-19.

Ankara a imposé des fermetures dans les grandes villes au cours des quatre derniers week-ends, ainsi que lors des jours fériés nationaux afin de ralentir la propagation du .

Le 19 mai étant un jour férié en Turquie, le gouvernement a décidé de prolonger le couvre-feu du week-end jusqu’à mardi.

Il a également annoncé la levée des restrictions de voyage sur neuf autres villes, dont Adana, Diyarbakır, , , Ordu, , Kahramanmaraş, Şanlıurfa et Tekirdağ.

Les restrictions sur les trois plus grandes villes, , Ankara et İzmir, resteront en place.

« Les étapes de normalisation ne doivent pas être perçues comme un retour à la vie telle qu’elle existait avant le 10 mars, lorsque les mesures anti-coronavirus ont été introduites pour la première fois », a déclaré Erdoğan.

« Nous avons franchi une nouvelle étape, où les règles d’hygiène et de distanciation sociale doivent être strictement respectées », a-t-il ajouté.

« Nous avons vu des exemples dans le monde de la façon dont la négligence pouvait conduire à de grandes catastrophes »

La semaine dernière, Erdoğan avait détaillé certaines mesures des premiers programmes de normalisation qui ont été progressivement étendus au cours des dernières semaines. Notant que la Turquie « retrouverait progressivement une vie normale », Erdoğan a averti que des mesures plus sévères seraient prises si les gens ne respectaient pas les règles.

Les personnes âgées de 65 et plus et de moins de 20 , qui étaient sous un régime de confinement strict à domicile depuis plus d’un mois, ont été autorisées à sortir pendant quatre heures, une journée par semaine à partir du week-end dernier.

Erdoğan a déclaré que cette pratique se poursuivrait.

Les personnes de plus de 65 ans seront ainsi autorisées à quitter leur domicile, en demeurant à une distance de marche et portant des masques, le 17 mai entre 11 h et 15 h, a-t-il dit.

Les enfants de moins de 14 ans seront autorisés à sortir les 20 et 22 mai pendant les mêmes heures, également à distance de marche et portant des masques, a-t-il ajouté.

Depuis le 21 mars, environ 7,5 millions de personnes âgées étaient placées chez elles en confinement, interdites de sortir suite à une mesure prise pour arrêter la propagation du coronavirus. La même restriction avait été introduite par le gouvernement pour les moins de 20 ans le 4 avril.

Les centres commerciaux, les salons de coiffure et les salons de beauté dans toute la Turquie ont également repris leurs activités lundi, après près de deux mois.

Erdoğan a ajouté que la Turquie avait collecté près de 2 milliards de turques (282 millions de dollars) en dons lors de la campagne de solidarité nationale pour aider à lutter contre le coronavirus.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action