FLASH INFO :

Erdoğan reçoit un accueil chaleureux des musulmans aux Etats-Unis

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Le président Recep Tayyip Erdoğan a été accueilli avec enthousiasme par des centaines de Turcs, Palestiniens et autres musulmans vivant aux États-Unis, lors d’une réunion organisée dimanche par le Comité directeur national turco-américain (TASC), à New York.


Erdoğan a été accueilli par des acclamations, alors que 200 personnes attendaient dans la salle de réunion et plus d’un millier à l’extérieur portaient des pancartes et des banderoles sur lesquelles on lisait : « Nous aimons Erdoğan » et « Nous aimons la Turquie ».

Un Palestinien, Abubakir Serag, ému en voyant le président , a passé les bras autour du cou d’Erdoğan dans un câlin chaleureux.

« Je suis tellement heureux, c’est plus qu’un rêve pour moi. Je ne peux même pas croire que cela s’est vraiment passé. J’ai 78 et j’adore Erdoğan et je n’ai jamais aimé aucun autre leader. Si je pouvais, je donnerais sans réserve ma vie pour sa et son bien-être », a déclaré Serag après avoir rencontré le président.

« Je lui ai donné une de trois pages et je lui ai dit que toute la communauté était derrière lui », a-t-il ajouté.

Les conférenciers présents à l’événement ont applaudi le leadership d’Erdoğan et ses efforts humanitaires dans le monde entier.

« Nous sommes témoins que certains Etats soutiennent ouvertement le meurtre de musulmans ainsi que des crimes contre l’humanité au nom d’intérêts politiques et de problèmes mondiaux », a déclaré Halil Mutlu, co-président de la TASC, dans un discours.

« Monsieur le Président, en ce moment même, vous avez gagné le respect et l’amour de 100 millions de personnes dans le monde, en particulier dans le monde musulman, grâce à votre sincérité et à votre attitude qui protège la justice et la dignité humaine », a-t-il dit.

Le secrétaire général du Conseil américain des organisations musulmanes (USCMO), Osama Gamal, a déclaré que M. Erdoğan écrivait « sa propre histoire moderne » en apportant une aide humanitaire aux musulmans Rohingya, au Yémen et en Syrie.

« Les cinq superpuissances du monde ne peuvent pas trouver de solution à la crise d’Idlib. Vous avez montré que le monde est vraiment plus grand que cinq », a déclaré Gamal.

Il a ajouté que les musulmans aux États-Unis prient pour qu’un accord soit conclu entre la Turquie et les États-Unis afin de résoudre les récentes tensions entre les deux pays.

Le président du Majlis Ash-Shura de , Abdel Hafid, a déclaré que les musulmans américains, qui continuent de s’opposer à l’ et à la persécution des musulmans, prendront la Turquie comme exemple sur cette question.

« La Turquie est le frère de tous les musulmans du monde », a-t-il déclaré.

Erdoğan sera à New York jusqu’à jeudi pour la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action