FLASH INFO :

Erdoğan : La propagande anti-turque dirigée par les YPG n’atteindra pas son objectif

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - La propagande anti-Turquie, basée sur des mensonges n’obtiendra pas de succès, a déclaré samedi le président Recep Tayyip Erdoğan, en réponse à une campagne terroriste visant à nuire à la crédibilité de l’opération Rameau d’Olivier de la Turquie en Syrie.


« Le lancement d’une propagande à l’échelle mondiale, basée sur le mensonge, la calomnie et la diffamation, par ceux qui ne peuvent pas faire face à la sur le terrain, ne marchera pas », a déclaré Erdoğan samedi lors d’un congrès provincial du Parti de la Justice et du Développement (AKP) dans la province de Kahramanmaraş.

Les partisans du Parti de l’union démocratique (PYD) lié au et de ses Unités de protection du peuple (YPG) sont impliqués dans une campagne de dénigrement contre l’opération antiterroriste en cours en Syrie par le biais de manipulations grossières de photos et de fausses déclarations. Les comptes de réseaux sociaux liés au groupe terroriste postent des photos qui ne sont pas liées à l’opération en cours mais qui ont été prises à d’autres endroits et à d’autres moments.

« Ceux qui nous voient comme la Turquie d’hier, et nous traitent de cette manière, ont commencé à réaliser progressivement la vérité », a déclaré Erdoğan.

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l’opération « Rameau d’Olivier » afin d’éliminer les terroristes des YPG / PKK et de Daech d’Afrin.

Selon l’Etat-major turc, l’opération vise à établir la et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre l’oppression terroriste et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie sur la base du droit , des résolutions du Conseil de sécurité des , des droits de légitime défense de la charte de l’ONU et du respect de l’intégrité territoriale syrienne.

Les militaires ont également déclaré que seules des cibles terroristes étaient détruites et que le plus grand soin était accordé à ne pas nuire aux civils.

Erdoğan a rejeté les allégations selon lesquelles des civils étaient ciblés pendant l’opération.

« Il n’est pas dans notre sang d’attaquer des civils, mais dans les vôtres », a-t-il dit.

Il a dit que le pays était déterminé à avoir une voix globale sur une série de questions, de l’économie à la démocratie.

Il a ajouté que le renouveau de la Turquie a motivé plusieurs communautés de la région et du monde entier.

Critiquant les anciens colonialistes et leurs esclaves « volontaires », il a déclaré que l’éradication du terrorisme était cruciale pour empêcher le du colonialisme.

Le président commencera son en Afrique lundi, où il visitera un certain nombre de pays pour renforcer les relations économiques et bilatérales de la Turquie.

 

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action