FLASH INFO :

Erdoğan et Poutine inaugurent le gazoduc TurkStream

TURQUIE / RUSSIE - Le président Recep Tayyip Erdoğan et le président russe Vladimir Poutine ont inauguré mercredi le gazoduc TurkStream qui acheminera le gaz naturel russe vers la Turquie et l’Europe.


TurkStream est un projet historique pour les relations bilatérales turco-russes et la carte énergétique régionale, a déclaré le président lors de la cérémonie qui s’est tenue à Istanbul.

« Grâce à TurkStream, 15,75 milliards de mètres cubes de sur [une capacité totale de] 31,5 milliards de mètres cubes entreront directement dans notre pays sans pays intermédiaire et répondront aux besoins en naturel de 15 millions de foyers », a déclaré Erdoğan.

Au cours des 33 dernières années, la Turquie a reçu 400 milliards de mètres cubes de gaz naturel de la Russie, ce qu’Erdoğan a décrit comme « l’essence même de la coopération turco-russe basée sur le principe mutuel gagnant-gagnant ».

Le pipeline TurkStream servira les livraisons de gaz naturel russe aux marchés européens avec un pipeline sous-marin via la Turquie. L’oléoduc commence sur la côte russe près de la ville d’Anapa et s’étend sur 930 kilomètres à travers la mer Noire pour émerger à terre sur la côte turque dans la région de , près de la ville de Kıyıköy.

Erdoğan a souligné que les pays européens manifestent beaucoup d’intérêt pour le gaz russe qui passera par la deuxième ligne de TurkStream. La deuxième ligne du passerait de la Turquie à la Bulgarie, puis à la Serbie, la Hongrie et la Slovaquie. La deuxième section devrait être achevée en 2020.

S’exprimant également lors de la cérémonie d’inauguration, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la coopération entre la Russie et la Turquie se développait dans tous les domaines, malgré les efforts pour l’empêcher. « TurkStream est un système de transfert de gaz extrêmement important et unique qui contribuera à renforcer davantage la coopération », a-t-il déclaré.

« La réalisation réussie de TurkStream montre les résultats remarquables du partenariat stratégique turco-russe », a déclaré M. Poutine, notant que le transport de gaz russe vers l’ via la Turquie assurera la sécurité de l’approvisionnement énergétique dans les pays du sud-est de l’ et aura un impact positif sur leurs économies.

Le projet de double gazoduc a déjà été chargé de gaz et a été initialement conçu pour remplacer, ou du moins diminuer, le flux de gaz à travers le gazoduc trans-balkanique (TBP), qui transférait du gaz russe vers la Turquie et l’Europe via l’Ukraine.

La Russie a lancé des livraisons de gaz par le biais du gazoduc TurkStream qui se rendra en Bulgarie, en et en Macédoine du Nord via le nouveau point d’entrée à la frontière entre la Bulgarie et la Turquie.

Le géant russe du gaz Gazprom a commencé à fournir environ 3 milliards de mètres cubes de gaz à la Bulgarie via TurkStream le 1er janvier, remplaçant une route qui passait auparavant par l’Ukraine et la . L’an dernier, Gazprom a fourni environ 3 milliards de mètres cubes à la Grèce et environ 500 000 millions de mètres cubes à la Macédoine du Nord.

La cérémonie d’inauguration a également réuni le Premier ministre bulgare Boyko Borissov et le président serbe Aleksandar Vucic ainsi que des responsables de Gazprom.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action