FLASH INFO :

Erdoğan et Poutine effectuent un entretien téléphonique sur le sommet de Sotchi et la crise syrienne

TURQUIE / RUSSIE - Le président Recep Tayyip Erdoğan a effectué un entretien téléphonique mercredi avec son homologue russe Vladimir Poutine pour discuter des résultats du sommet du dialogue national syrien à Sotchi et des évolutions concernant l’opération Rameau d’Olivier à Afrin.


Les deux dirigeants ont exprimé leur satisfaction au sujet des résultats du congrès pour la paix en Syrie, notant que le résultat du à Sotchi est une « réalisation importante » malgré les problèmes.

Ils ont également salué la décision prise à Sotchi de former une commission constituante en tant que « résultat le plus important », soulignant que les progrès réalisés à la réunion renforcent les processus d’Astana et de Genève et les résolutions du Conseil de des .

L’entretien téléphonique a eu lieu un jour après la tenue du Congrès du dialogue national syrien dans la ville russe de Sotchi, les 29 et 30 janvier.

Le Congrès du dialogue national syrien, soutenu par la Turquie, la Russie et l’, vise à rassembler toutes les parties belligérantes dans le conflit syrien, à l’exclusion des groupes terroristes, pour faciliter les pourparlers de paix, parrainés par les Nations Unies à Genève.

Lors du congrès lundi et mardi dans la ville du sud de la Russie – y compris des représentants de la Syrie et des pays garants de la Russie, de l’Iran et de la Turquie – une proposition de former une commission constituante a été acceptée.

Les parties au congrès de deux jours ont également déclaré dans une déclaration finale qu’elles veulent mettre fin au conflit en cours dans la région dès que possible, et ont demandé l’aide internationale à cette fin.

La Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier samedi à 17h00 dans la région d’, au nord-ouest de la Syrie; le but de l’opération étant d’établir la sécurité et la stabilité le long des frontières turques et de la région ainsi que d’éliminer les groupes terroristes liés au et de , et de protéger le peuple syrien contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie sur la base du droit international, les décisions du Conseil de sécurité des Nations Unies, en particulier no. 1624 (2005), 2170 (2014) et 2178 (2014) et selon le droit de légitime défense en vertu de la Charte des Nations Unies, tout en respectant l’intégrité territoriale de la Syrie.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action