FLASH INFO :

Erdoğan : « l’attribution du prix Nobel de littérature à un individu raciste constitue une violation des droits de l’homme »

INTERNATIONAL - Faisant référence au lauréat du prix Nobel de littérature 2019 Peter Handke, qui a été critiqué pour avoir soutenu le défunt homme fort serbe Slobodan Milosevic, le président turc Recep Erdoğan a déclaré : « Attribuer le prix Nobel de littérature à un individu raciste est une violation des droits de l’homme ».


Erdoğan a souligné : « Accorder le , le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme, à un individu raciste qui nie le vécu en Herzégovine et qui défend les crimes de guerre, ne porte aucune autre signification que celle de récompenser les violations aux droits de l’homme ».

La a annoncé lundi qu’elle se joindrait à l’Albanie et au Kosovo pour boycotter la cérémonie de remise des prix Nobel de protestation contre Handke.

Le choix par l’Académie suédoise a été largement critiqué depuis que Handke a exprimé son soutien et assisté aux funérailles de Milosevic, l’ancien président serbe décédé en détention au tribunal des crimes de guerre des à La Haye en 2006.

Milosevic a été inculpé de crimes de guerre liés aux atrocités et au nettoyage ethnique commis par les forces serbes en Bosnie, en Croatie et au Kosovo pendant les guerres des années 90 déclenchées par la désintégration de la Yougoslavie fédérale. Il est décédé en prison avant qu’un verdict n’ait été rendu lors de son procès de cinq .

Que pensez-vous de cet article ?

32



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action