FLASH INFO :

Erdoğan : L’armée turque va bientôt commencer son opération pour débarrasser Afrin des terroristes

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - L’armée turque va bientôt lancer une opération pour débarrasser des terroristes le nord de la Syrie, Afrin et Manbij, a déclaré lundi le président Recep Tayyip Erdoğan.


« Les se chargeront des questions à et Manbij, les préparatifs sont terminés. L’opération pourrait commencer à tout moment », a mis en garde Erdoğan, ajoutant que l’opération militaire se poursuivra jusqu’à ce qu’un seul terroriste ne reste aux frontières turques.

Le président a déclaré que les opérations dans d’autres régions suivraient cela.

Erdoğan a également critiqué les États-Unis. sur ses plans pour former une armée forte de 30 000 hommes sur la base des Forces Démocratiques Syriennes (), dominées par les filiales syriennes du groupe terroriste , le Parti de l’Union démocratique () et son aile armée, les Unités de protection du peuple (YPG).

« Les ont avoué d’avoir formé une armée terroriste le long de nos frontières. Il est de notre devoir d’étouffer cette armée terroriste avant qu’elle ne soit née », a déclaré Erdoğan. « Faites confiance à la si nous sommes vos alliés stratégiques. Si les soldats sont nécessaires à Raqqa ou Manbij, nous pouvons envoyer une ou deux brigades. Agissez avec la ; ce que vous faites n’est pas correct, vous allez vous déshonorer devant votre partenaire stratégique », a ajouté Erdoğan.

Le président a averti les États-Unis que l’armée dominée par les terroristes la trahirait à la fin.

« Ces 30.000 terroristes [armés par les Etats-Unis] seront les premiers à pointer leurs armes sur les lorsqu’ils ont des problèmes. C’est aux États-Unis de décider s’ils veulent un avenir avec ces meurtriers, mais nous ne permettrons pas cela ou tout ce qui met notre sécurité nationale en danger », a déclaré Erdoğan.

a longtemps critiqué Washington au sujet de partenariat avec le PYD et les YPG dans la lutte contre le , en précisant que les États-Unis se servaient d’un groupe terroriste pour combattre un autre groupe terroriste.

Même si le PKK est classé comme groupe terroriste par les États-Unis, l’ et l’OTAN, Washington défend la thèse selon laquelle le PYD et les YPG sont « le partenaire le plus efficace contre Daech », négligeant leurs liens avec le PKK.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action