FLASH INFO :

Erdoğan : l’Arabie saoudite doit prouver ses déclarations sur Khashoggi

TURQUIE / INTERNATIONAL - L’Arabie saoudite doit prouver ses déclarations à propos de Khashoggi, a déclaré le président de la Turquie, Erdoğan.


Les responsables saoudiens doivent prouver que le journaliste Jamal , porté disparu depuis la semaine dernière, a quitté le consulat d’, a déclaré le président turc Tayyip Erdoğan.

« Nous devons obtenir le résultat de cette enquête dès que possible. Les responsables du consulat ne peuvent pas se sauver en disant simplement ‘il est parti' », a déclaré Erdoğan lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Budapest le 8 octobre.

« S’il est parti, vous devez le prouver avec des images. Ceux qui demandent aux autorités turques où il se trouve devraient demander ce qui s’est passé », a ajouté Erdoğan.

L’Organisation nationale du renseignement turc (MİT) est intervenue dans l’affaire de Khashoggi.

L’agence de renseignement aidera la police à rassembler des éléments de preuve concernant l’enquête ouverte par le parquet général d’Istanbul. Des membres de la police et du analyseraient conjointement des vidéos de surveillance de l’entrée et de la sortie du consulat ainsi que des aéroports d’Istanbul et rassembleraient toutes les informations susceptibles d’aider le dossier.

Khashoggi, journaliste et chroniqueur régulier du , n’a plus donné de nouvelle après son entrée au consulat d’ à Istanbul le 2 octobre.

La police turque qui enquêtait sur l’affaire avait déclaré dans une déclaration du 6 octobre que 15 Saoudiens, dont plusieurs responsables, étaient arrivés à Istanbul par deux avions et étaient entrés dans le consulat pendant que Khashoggi était à l’intérieur.

Turan Kışlakçı, président de l’Association des médias turco-arabes, a déclaré à la chaîne de télévision NTV le 7 octobre que des reporters non confirmés avaient révélé que le corps du journaliste avait été démembré au consulat, chaque pièce ayant ensuite été enlevée séparément.

Le bureau du procureur général d’Istanbul a ouvert une enquête le jour de l’incident. Le consulat a également déclaré sur qu’il travaillait en coordination avec les autorités turques.

Le 8 octobre, la Turquie a également demandé l’autorisation de perquisitionner au consulat d’Arabie saoudite. La demande a été faite après que le ministère des Affaires étrangères a convoqué pour la deuxième fois l’ambassadeur de l’Arabie saoudite à , Waleed A. M. El-Hereiji.

« Le vice-ministre des Affaires étrangères, Sedat Önal, a invité hier l’ambassadeur d’Arabie saoudite au ministère. Nos attentes en matière de coopération totale au cours de l’enquête lui ont été transmises », a déclaré une source diplomatique turque citée par l’agence Anadolu.

La Turquie demande à rechercher le consulat saoudien tout en se concentrant sur « deux camionnettes noires » dans l’affaire Khashoggi.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action