FLASH INFO :

Erdoğan : l’Alliance populaire formée par l’AKP et le MHP se poursuivra au Parlement

TURQUIE / POLITIQUE - Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré vendredi que l’alliance électorale entre son parti de la Justice et du Développement (AKP) et le Parti d’action nationaliste (MHP) se poursuivrait au Parlement, un jour après la dissolution de l’Alliance nationale de l’opposition.


S’exprimant lors d’une réunion des présidents provinciaux au siège du parti , Erdoğan a déclaré que l’alliance formée pour les élections du se poursuivra en raison de la répartition des sièges au Parlement et des conditions actuelles en Turquie.

Selon les résultats définitifs des élections annoncés mercredi par le Conseil supérieur électoral (), le parti AKP a remporté 295 sièges au Parlement avec 42,56% des voix et le a remporté 49 sièges avec 11,10% des voix. L’Alliance populaire compte 344 sièges, qui constituent la majorité absolue, mais il lui manque 56 députés sur 400 requis pour les amendements constitutionnels.

« Nous veillerons à cette unité en nous acharnant à offrir de bons services à notre pays et à notre nation, contrairement à ceux qui ne peuvent pas garder leur alliance », a déclaré M. Erdoğan, faisant allusion à l’ qui a pris fin suite aux déclarations des responsables du Bon Parti (Parti İYİ – IP) et du Parti de la Félicité (SP). Mercredi, le principal parti de l’opposition, le Parti républicain du peuple () a également confirmé la fin de l’alliance, qui compte 189 sièges au Parlement avec 33,95% des voix, en plus des 67 sièges du Parti démocratique des peuples () avec 11,7% des suffrages.

Erdoğan a également critiqué le CHP pour son soutien au HDP pro-, accusant le CHP de diriger certains de ses électeurs vers le HDP pour lui permettre de franchir le seuil des 10%.

« Nous invitons tous les sympathisants du CHP qui aiment leur pays, leur nation, leur république et leur Etat à tenir compte de cette honte provoquée par l’administration de leur parti », a-t-il dit.

« Cette nation et cette histoire vont tous les deux retiendront ceux qui ont fait du plus vieux parti de la Turquie un jouet pour un groupe de marginaux à l’Occident et une poignée de dirigeants d’organisations terroristes à l’étranger », a-t-il ajouté.

Erdoğan a noté que l’AKP analysera l’écart de 10% entre les élections présidentielles et législatives.

 

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action