FLASH INFO :

Erdoğan inaugure la mosquée de Çanakkale à l’occasion du 104e anniversaire de la victoire historique

COMMÉMORATIONS - Le président Recep Tayyip Erdoğan a inauguré lundi une mosquée dans la province de Çanakkale, dans l’ouest du pays, où il a assisté aux cérémonies du 104e anniversaire de la bataille de Çanakkale afin de commémorer les martyrs de la victoire historique.


La , appelée la Çanakkale Şehitler Abidesi (monument des martyrs), est située sur la colline de Hisarlık, dans la péninsule historique de Gallipoli, et peut accueillir jusqu’à 350 personnes.

S’exprimant lors de la cérémonie d’, Erdoğan a déclaré que la mosquée était l’œuvre d’une architecture unique, principalement construite en pin, à l’exception du minaret, construit à partir de pierres calcaires apportées spécialement pour la mosquée depuis le sud d’.

Erdoğan a également remercié toutes les personnes qui ont contribué à la création du lieu de culte.

Le ministre de la Défense nationale, Hulusi Akar, le ministre du Travail, des Services sociaux et de la , Zehra Zümrüt Selçuk, le chef de l’Etat-major général Yaşar Güler et le chef des Affaires religieuses, Ali Erbaş, ont assisté à la cérémonie.

Victoire historique

Les événements qui ont précédé la bataille de Çanakkale ont commencé en février 1915, lorsque la Grande-Bretagne et la France ont décidé de lancer la campagne de Gallipoli pour faire disparaître l’Empire le plus rapidement possible en atteignant et capturant sa capitale, Istanbul.

Ils ont commencé leur le 18 mars – le jour commémoré aujourd’hui comme la Journée de la victoire navale de Çanakkale – mais les eaux étaient remplies d’un réseau de mines posées par des navires ottomans.

Le 25 avril, des soldats alliés ont débarqué sur les rives de la péninsule de Gallipoli. Les troupes étaient là dans le cadre d’un plan visant à ouvrir le détroit des Dardanelles sur la côte égéenne de la aux flottes alliées, leur permettant de menacer la capitale ottomane.

Cependant, les forces alliées ont rencontré une forte et courageuse résistance de la part des Turcs et la campagne de Gallipoli s’est révélée être un échec.

Des dizaines de milliers de ressortissants turcs et de soldats sont morts, ainsi que des dizaines de milliers d’Européens. Parmi les morts, il y avait également 7 000 et 8 000 Australiens et près de 3 000 Néo-Zélandais, appelés ensemble des troupes d’Anzac.

La victoire contre les forces alliées a renforcé le moral de la partie turque, qui a ensuite mené une guerre d’indépendance entre 1919 et 1922 et a finalement fondé une république en 1923 à partir des cendres de l’ancien Empire.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action