FLASH INFO :

Erdoğan : inauguration de la plus grande mosquée de Turquie

ARCHITECTURE TURQUE - La mosquée Çamlıca a officiellement ouvert ses portes vendredi à Istanbul, en présence du président Recep Tayyip Erdoğan.


Le président Recep Tayyip Erdoğan a officiellement inauguré vendredi la plus grande de , la Çamlıca, réunissant des milliers de personnes à l’occasion de la prière du Vendredi, dans un lieu magnifique pouvant accueillir 63.000 personnes.

Ali Erbaş, haut responsable religieux de la Turquie à la tête de la Présidence des affaires religieuses, a dirigé les prières et prononcé un sermon à cette occasion. Un grand nombre d’invités étrangers, qui devaient par la suite tenir une réunion avec Erdoğan, figuraient parmi les participants.

S’exprimant lors de la cérémonie, Erdoğan a saisi cette occasion pour condamner les attaques contre les institutions religieuses à travers le monde, soulignant que les attaques sur les lieux de culte provenaient de la même « source noire ».

« Les attaques au nom de la religion contre des lieux de culte ou des civils innocents constituent du terrorisme et non du djihad », a déclaré Erdoğan, exhortant à rejeter la mentalité brutale et primitive qui transforme les maisons de culte en « bain de sang ».

« Ceux qui attaquent les mosquées ou ceux qui prennent pour cible les églises partagent la même mentalité noire, ils sont tous des ennemis communs de l’humanité », a-t-il déclaré.

Le président a également réitéré sa détermination à « nettoyer la nation et la région des terroristes de Daesh, du , de et d’Al-Qaïda ».

Succédant aux grandes mosquées de l’époque ottomane, telles que les célèbres mosquées bleue et Süleymaniye, la mosquée de Çamlıca offre une vue unique sur d’autres grandes mosquées, de part son emplacement sur la colline éponyme, du côté asiatique d’Istanbul. La mosquée incorpore des styles architecturaux anciens et modernes, bien que son extérieur soit conçu dans la tradition des anciennes mosquées en Turquie. Des ornements typiques de l’époque ottomane et une architecture seldjoukide pré-ottomane se mêlent ainsi subtilement au niveau de la façade et à l’intérieur de la mosquée.

La mosquée est empreinte également d’un grand nombre de symboles, que le public ne peut percevoir dans un premier abord, à l’exemple des six minarets de la mosquée, qui représentent les six piliers de la foi. Quatre de ses minarets mesurent exactement 107,1 mètres de haut, en hommage à la victoire de 1071 à Malazgirt (Manzikert) contre l’armée byzantine, qui a cimenté le régime musulman en . Son dôme principal de 72 mètres de haut représente ce que les constructeurs considèrent comme les 72 nations qui vivaient dans la ville. Le dôme secondaire a un diamètre de 34 mètres, représentant le numéro de la plaque d’immatriculation de la ville. A l’intérieur du dôme, sont inscrits 16 noms d’Allah, ce chiffre symbolisant également le nombre d’états fondés par les Turcs dans l’. Enfin, au sommet du dôme principal, se trouve un ornement composé de trois pièces, d’un poids de 4,5 tonnes et d’une hauteur de 7,77 mètres, unique en son genre.

La mosquée possède également l’une des plus grandes entrées du monde, avec une porte de 5 mètres de large et de 6,5 mètres de haut, pesant en tout 6 tonnes. Avant d’y accéder, une arche géante de marbre marque l’entrée de la cour, sur laquelle sont inscrits des versets du Coran. La porte principale contient également des versets de la sourate ali-Imran ou d’autres sourates du Coran. À l’intérieur, une plaque horizontale composée de 9.000 éléments et longue de 220 mètres, placée sous le dôme, contient la sourate al-Fath dans son intégralité.

Plus qu’une mosquée, il s’agit en réalité d’un véritable complexe doté d’installations supplémentaires comme un de 11.000 mètres carrés, une galerie d’art de 3.500 mètres carrés, huit ateliers pour artistes, une bibliothèque, une salle de conférence pouvant accueillir 1.000 personnes et un grand parking pouvant contenir 3.500 véhicules.

Elle est située au milieu d’un terrain de 90 acres recouvert de verdure dans le but de se rapprocher de la nature, contrairement à d’autres mosquées de la ville, entourées exclusivement de structures de béton. Une courte promenade aux alentours de la mosquée offre aux visiteurs une vue magnifique sur le Bosphore, à la périphérie de la colline de Çamlıca.

L’association à l’origine de la construction de la mosquée, composée de plusieurs donateurs, a sélectionné, parmi 62 candidats, une conception  inspirée par les œuvres de Sinan l’architecte, architecte célèbre de l’ère ottomane à l’origine mosquées grandioses à Istanbul et dans d’autres villes. Le musée et la galerie d’art sont parmi les points forts de la mosquée, la distinguant des autres mosquées contemporaines. Le musée abritera de nombreux artefacts et sera géré en partie par le musée du palais de Topkapı.

L’intérieur de la mosquée a une capacité d’accueil de 25.000 personnes, mais au total, 63.000 personnes peuvent prier en même temps en y incluant la grande cour.

Des délégations de plusieurs pays se sont jointes au président Erdoğan à l’occasion de l’ouverture de la mosquée. Le président albanais Ilir Meta, le président guinéen Alpha Condé et le président sénégalais Macky Sall ont assisté à la cérémonie. Des érudits musulmans et des personnalités religieuses du Kazakhstan, d’Ouzbékistan, d’Iraq, d’, d’Iran, de Grèce, du Monténégro, de Palestine et du Qatar étaient également présents à l’inauguration.

Que pensez-vous de cet article ?

191


NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action