FLASH INFO :

Erdoğan : Les frontières de la Turquie resteront ouvertes car le pays ne peut pas aider seul les réfugiés

TURQUIE / IMMIGRATION - Les frontières de l’Europe resteront ouvertes pour les migrants passant par la Turquie, a déclaré vendredi le président Recep Tayyip Erdoğan.


Les frontières de l’ resteront ouvertes pour les passant par la , a déclaré vendredi le président , ajoutant que la politique du pays n’était pas coercitive car quitter la Turquie était le choix des réfugiés.

« Les frontières sont-elles ouvertes ou fermées ? Nous n’avons plus le temps d’en discuter. C’est un fait. Les réfugiés partent d’eux-mêmes », a déclaré le président aux journalistes qui l’accompagnaient dans l’ présidentiel, au retour de la visite officielle en .

Le président a ajouté que les migrations irrégulières demeuraient l’une des conséquences les plus problématiques de la crise syrienne, notant que la Turquie ne pouvait pas gérer seule l’afflux de réfugiés.

« Supposons que toutes ces personnes [venant d’] entrent en Turquie, d’une manière ou d’une autre. Cela représente 5 à 5,5 millions de réfugiés. Comment la Turquie pourrait-elle gérer cette situation ? Nous devions y mettre un terme et, grâce à cet accord, nous avons réussi à le faire », a déclaré Erdoğan.

Plusieurs délégations de Turquie et de Russie, dont celle d’Erdoğan et du président russe Vladimir , se sont réunies jeudi à Moscou, où les deux pays ont convenu de poursuivre leur coopération dans la province d’Idlib après des semaines de tension, déclarant un cessez-le-feu tout en exprimant l’intention de fournir un nouveau statu quo concernant la province déchirée par la guerre.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action