FLASH INFO :

Erdoğan : Les frontières de la Turquie resteront ouvertes car le pays ne peut pas aider seul les réfugiés

TURQUIE / IMMIGRATION - Les frontières de l’Europe resteront ouvertes pour les migrants passant par la Turquie, a déclaré vendredi le président Recep Tayyip Erdoğan.


Les frontières de l’ resteront ouvertes pour les migrants passant par la , a déclaré vendredi le président Recep Tayyip Erdoğan, ajoutant que la politique du pays n’était pas coercitive car quitter la était le choix des .

« Les frontières sont-elles ouvertes ou fermées ? Nous n’avons plus le temps d’en discuter. C’est un fait. Les réfugiés partent d’eux-mêmes », a déclaré le président aux journalistes qui l’accompagnaient dans l’ présidentiel, au retour de la visite officielle en .

Le président a ajouté que les migrations irrégulières demeuraient l’une des conséquences les plus problématiques de la crise syrienne, notant que la Turquie ne pouvait pas gérer seule l’afflux de réfugiés.

« Supposons que toutes ces personnes [venant d’] entrent en Turquie, d’une manière ou d’une autre. Cela représente 5 à 5,5 millions de réfugiés. Comment la Turquie pourrait-elle gérer cette situation ? Nous devions y mettre un terme et, grâce à cet accord, nous avons réussi à le faire », a déclaré Erdoğan.

Plusieurs délégations de Turquie et de Russie, dont celle d’Erdoğan et du président russe Vladimir Poutine, se sont réunies jeudi à Moscou, où les deux pays ont convenu de poursuivre leur coopération dans la province d’Idlib après des semaines de tension, déclarant un tout en exprimant l’intention de fournir un nouveau statu quo concernant la province déchirée par la guerre.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action