FLASH INFO :

Erdoğan écrit une lettre aux familles des martyrs du 15 juillet

TURQUIE / 15 JUILLET - Dans sa lettre, Erdoğan a déclaré que la nation a protégé le pays non seulement contre une tentative de coup d’Etat en préservant sa souveraineté et son avenir contre le FETÖ, mais aussi contre une tentative d’occupation.


Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a écrit une lettre aux familles des vétérans et des du à l’occasion du 2e anniversaire de la tentative de coup d’Etat manquée orchestrée par l’organisation terroriste guléniste ().

Marche sans peur

« Avec fierté et enthousiasme, notre pays célèbre aujourd’hui la Journée de la Démocratie et de l’Unité Nationale du 15 juillet. J’exprime ma gratitude au nom de notre pays et de notre nation à tous nos vétérans blessés qui ont courageusement résisté cette nuit pour notre patrie, notre souveraineté et notre avenir », a déclaré la lettre écrite par le président Erdoğan.

Erdoğan a visité plus tard le Pont des Martyrs d’Istanbul le 15 juillet et le Monument des Martyrs à proximité érigé l’année dernière pour honorer ceux qui ont perdu la vie en résistant au putsch.

L’organisation terroriste guléniste (FETÖ) a orchestré le coup d’État défait du 15 juillet 2016 en , qui a fait 250 martyrs et près de 2 200 blessées.

FETÖ est également à l’origine d’une campagne de longue haleine visant à renverser l’État à travers l’infiltration d’institutions turques, en particulier militaires, policières et judiciaires.

La promesse d’un avenir meilleur

Dans sa lettre, Erdoğan a déclaré que la nation protégeait le pays non seulement contre une tentative de coup d’État en protégeant sa souveraineté et son avenir contre les traîtres du FETÖ qui lui opposaient des chars, des hélicoptères et des , mais également contre une tentative d’occupation.

« Avec l’aide de Dieu, les prières des opprimés et des démunis, et le courage de notre nation, les tirs de balles lancés par les avions en cette sombre nuit ont été transformés en une promesse des jours encore meilleurs pour notre pays et notre nation grâce au sacrifice de vétérans comme vous », poursuit la lettre.

Notre lutte se poursuit

La lettre envoyée aux familles des martyrs disait aussi : « La signification du 15 juillet pour ceux qui ont perdu leurs enfants, leurs conjoints, leurs frères et sœurs et leurs proches cette nuit-là est, sans aucun doute, beaucoup plus différente et spéciale. Nous regardons les parents de nos martyrs comme des monuments vivants du sacrifice qui ont dit : ‘Quand il s’agit de la patrie, le reste n’est que détail’. En tant qu’État et nation, nous savons très bien que quoi que nous fassions, nous ne pourrons jamais rembourser notre dette envers les parents de nos martyrs ».

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action