FLASH INFO :

Erdoğan : la coopération entre la Turquie et le Qatar se renforcera

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré dimanche que la coopération entre Ankara et le Qatar continuerait à se renforcer dans divers secteurs, notamment la défense, le commerce, le tourisme et l’énergie.


“Nous n’avons jamais oublié et n’oublierons jamais la solidarité manifestée envers notre pays par nos frères qataris sur presque toutes les questions – de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet aux attaques d’août sur [nos] taux de change [livre turque]”, a déclaré Erdoğan, prenant la parole lors d’une réunion du constructeur automobile BMC dans la province de Sakarya, dans le nord-ouest de la Turquie.

Soulignant que le partenariat entre les deux pays reposait sur un modèle “gagnant-gagnant”, M. Erdoğan a déclaré qu’Ankara et Doha consolidaient leur amitié avec toutes les “calamités” auxquelles ils étaient confrontés.

Erdoğan a souligné que la Turquie continuerait à progresser dans son secteur de la défense, qui aurait plus que réduit de moitié sa dépendance à l’étranger, passant de 80% en 2002 à 35% actuellement.

“Les capacités militaires et les capacités économiques, politiques et diplomatiques de la Turquie doivent être solides”, a-t-il déclaré, ajoutant que la dissuasion de son secteur de la défense devait être “particulièrement” forte.

Lors d’un rassemblement séparé à Sakarya, Erdoğan a souligné le soutien de son gouvernement aux entrepreneurs locaux du secteur de la défense.

“Croyez-moi, sans nos véhicules aériens sans pilote (UAV) armés et non armés, nos navires, notre artillerie, nos missiles, nos véhicules blindés, nos systèmes de communication et nos logiciels, ils ne nous permettraient même pas de respirer”, a-t-il déclaré.

Erdoğan a également rappelé que l’éducation, la santé, la justice et la sécurité seront les priorités de son administration.

Erdoğan a souligné que les progrès de la Turquie se poursuivraient dans l’industrie de la défense, qui aurait plus que réduit de moitié sa dépendance à l’étranger de 80% en 2002 à 35% actuellement.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX