FLASH INFO :

Erdoğan : les attaques ne sont pas contre moi-même et mon parti mais plutôt contre « la Turquie et l’Islam »

COMMÉMORATIONS - Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré le 26 août que les attaques ne le visaient pas réellement, mais visaient plutôt la Turquie et que, par nature, elles étaient similaires aux précédentes tentatives d’envahissement de l’Anatolie.


« Malazgirt signifiait autrefois la Mecque, , avant de signifier Bursa, Edirne, , la Roumélie, l’ensemble des Balkans. Si nous oublions l’esprit de Malazgrit, nous oublierons notre passé et n’aurons pas d’avenir. Nous avons proclamé au monde entier à Malazgirt le caractère de notre nation », a déclaré le président turc.

Il a indiqué que l’ représentait un barrage.

« Si ce barrage est détruit, il n’y aura ni Moyen-Orient, ni Afrique, ni Asie centrale, ni Balkans, ni Caucase », a-t-il poursuivi.

« Si nous montrons même un petit signe de faiblesse, vous verrez qu’ils viendront sur nous comme des corneilles mantelées. Certaines personnes imprudentes parmi nous pensent que c’est moi qui suis visé. Non, leur problème est la Turquie. Le problème est l’Islam », a-t-il déclaré.

« La question n’est pas l’ [Parti de la justice et du développement], c’est la Turquie; c’est l’Islam qu’ils symbolisent au nom de notre nation. Ceux qui connaissent l’Occident, savent qu’être Turc, c’est être musulman. La Turquie signifie l’espoir de tous les musulmans. Nous sommes le seul pays et la seule nation à avoir un contact direct avec l’Occident, mais nous sommes toujours en mesure de protéger notre identité et notre liberté. C’est pourquoi les sociétés opprimées se soucient tellement de la Turquie que nous avons une place dans leurs cœurs et leurs prières », a également déclaré Erdoğan.

Erdoğan a fait ces commentaires lors d’une cérémonie marquant le 947e anniversaire de la (Malazgirt en turc), au cours de laquelle une victoire fut remportée par le sultan , Alp Arslan, sur les Byzantins à la bataille de Malazgirt (Manzikert) le 26 août 1071. Cette victoire a ouvert la voie aux Turcs pour dominer l’Anatolie.

Lors de son discours du 26 août, Erdoğan a célébré la bataille historique et s’est adressé à la jeunesse turque.

« Nous avons montré au monde entier quel genre de nation nous sommes. Les jeunes ! Protégez cet héritage né dans le passé et avancez vers l’avenir », a-t-il déclaré.

Le 25 août, Erdoğan avait également publié un message marquant l’anniversaire de la bataille historique. « Défiant une foule d’attaques de l’intérieur et de l’extérieur, notre peuple s’est accroché à ce territoire pendant près de 1000 grâce à l’âme de Manzikert. »

La plus grande garantie de la Turquie est la « détermination de notre peuple à protéger son indépendance, sa patrie et son avenir », même face aux attaques économiques, a ajouté Erdoğan.

« Comme vous le savez, surtout, nous serons « un ». Nous serons grands, en vie et frères. C’est tous ensemble que nous serons la Turquie, et ne l’oublions pas: une nation, un drapeau, une patrie et un État. Ils ne pourront pas nous diviser, nous séparer, et si nous sommes «un», grands et en vie, avec l’aide de Dieu, nous nous dirigerons vers [les objectifs de] 2023, 2053 et 2071 de manières très différentes », a déclaré Erdoğan le 26 août.

Le président du Parlement, Binali Yıldırım, et le leader du Parti d’action nationaliste (MHP), Devlet Bahçeli, ont également assisté à la cérémonie sur le site de la bataille historique dans le district de Manzikert a également vu la participation.

 

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action