FLASH INFO :

Erdoğan appelle les citoyens turcs à une « quarantaine volontaire » et annonce la suspension de tous les vols internationaux

DOSSIER / CORONAVIRUS - La Turquie interdira tous les vols internationaux afin de contenir la propagation du coronavirus, a déclaré vendredi le président Recep Tayyip Erdoğan, annonçant plusieurs nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie de COVID-19.


La interdira tous les vols internationaux afin de contenir la propagation de la de coronavirus, a déclaré vendredi le président .

S’exprimant lors d’une conférence de presse après une réunion du Conseil des sciences, Erdoğan a annoncé plusieurs nouvelles mesures pour lutter contre l’ de .

Les secteurs privé et public passeront à des horaires de travail flexibles avec un personnel minimal, a-t-il déclaré.

Dans les villes, la distanciation sociale sera appliquée dans les transports publics. Les aires de pique-nique, les forêts et les sites archéologiques seront fermés le week-end.

Des conseils concernant la pandémie seront formés dans les 30 municipalités métropolitaines de la Turquie afin de prendre des précautions supplémentaires, le cas échéant.

Entretemps, les soldats nouvellement enrôlés seront soumis à une quarantaine de 14 jours, au moment de leur admission et de leur départ de l’armée.

Erdoğan a également appelé les 83 millions de citoyens turcs à mettre en place une « quarantaine volontaire » et à ne quitter leur domicile que pour les besoins élémentaires et d’urgence.

Plus tôt vendredi, le ministre de la Santé Fahrettin a annoncé que le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans le pays avait atteint 5.698, alors que le nombre de morts est désormais de 92.

Ces dernières semaines, la Turquie a fermé la plupart des espaces publics, des écoles et des universités et restreint les transports publics. Un couvre-feu de 24 heures le week-end a également été imposé pour les personnes âgées de 65 ans ou plus, ainsi que pour les personnes atteintes de maladies chroniques. A , les personnes âgées de 65 ans ou plus sans moyens financiers recevront des colis alimentaires à leur domicile, a déclaré vendredi le gouverneur Ali Yerlikaya. La campagne, qui débute lundi, concernera près de 50.000 personnes et durera six semaines.

Les étals des bazars et des marchés locaux doivent garder une distance d’au moins 3 mètres entre eux et ne sont pas autorisés à vendre des articles non essentiels, comme des vêtements, a annoncé jeudi le ministère de l’Intérieur. La nourriture, elle, ne peut être vendue qu’avec un emballage.

Dans certaines villes et villages, des policiers ont commencé le contrôle thermique des personnes arrivant de l’extérieur des villes. Dans un souci de sensibilisation, les feux de circulation dans la plupart des villes clignotent maintenant avec des messages exhortant les gens à rester chez eux.

Les autorités prévoient également d’augmenter le nombre de tests à plus de 10.000 dans les prochains jours. Les kits de test rapide permettent au personnel soignant d’obtenir des résultats en une heure et demie. L’objectif ultime de la Turquie est de réaliser 50.000 tests par jour.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action